Publicité
La bourse ferme dans 5 h 13 min
  • CAC 40

    7 511,92
    +8,65 (+0,12 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 858,04
    +18,90 (+0,39 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0708
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • Gold future

    2 335,60
    -13,50 (-0,57 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 395,97
    -551,95 (-0,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 358,48
    -29,68 (-2,14 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,40
    -0,05 (-0,06 %)
     
  • DAX

    18 031,90
    +29,88 (+0,17 %)
     
  • FTSE 100

    8 137,87
    -8,99 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,28 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 102,44
    -712,12 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 936,12
    -5,66 (-0,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2664
    -0,0022 (-0,18 %)
     

Le datopotamab deruxtecan a montré une survie globale cliniquement significative par rapport à la chimiothérapie chez des patients atteints d'un cancer avancé du poumon non à petites cellules et non squameux

Dans la population globale de l'essai, les résultats de survie ont favorisé numériquement le datopotamab deruxtecan d'AstraZeneca et de Daiichi Sankyo, mais n'ont pas atteint le seuil de signification statistique

L'essai TROPION-Lung01 a déjà atteint le double critère primaire de la survie sans progression dans l'ensemble de la population de l'essai

Les résultats soutiennent les demandes en cours d'examen par les autorités réglementaires dans le monde entier, notamment aux États-Unis et dans l'Union européenne

Ce communiqué contient des informations privilégiées

CAMBRIDGE, Angleterre, May 27, 2024--(BUSINESS WIRE)--Le haut niveau des résultats sur la survie globale (SG) de l'essai de Phase III TROPION-Lung01, qui avait déjà atteint le double critère principal de survie sans progression (SSP), ont favorisé numériquement le datopotamab deruxtecan (Dato-DXd) par rapport au docétaxel dans la population globale de l'essai sur des patients atteints de cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) localement avancé ou métastatique et traités avec au moins une ligne de traitement antérieure. Les résultats de survie n'ont pas atteint la signification statistique dans la population globale de l'essai. Dans le sous-groupe préspécifié de patients atteints de CPNPC non squameux, le datopotamab deruxtecan a montré une amélioration cliniquement significative de la SG par rapport au docétaxel, le protocole actuel de chimiothérapie standard.

PUBLICITÉ

L'analyse finale de la SG s'appuie sur les résultats positifs de la survie sans progression (SSP) présentés au congrès de la Société européenne d'oncologie médicale en 2023, qui ont montré que le datopotamab et le deruxtecan ont apporté une amélioration statistiquement significative de la SSP dans l'ensemble de la population utilisée pour l'essai et un bénéfice cliniquement significatif de la SSP chez les patients atteints d'un CPNPC non squameux. Dans l'essai TROPION-Lung01, le recrutement des patients effectué en fonction du grade de la tumeur s'équilibrait entre les groupes de traitement et corroborait l'incidence réelle, chez environ 75 % de patients atteints de CPNPC non squameux. 1,2

Le profil de sécurité du datopotamab deruxtecan dans l'essai TROPION-Lung01 était conforme à l'analyse précédente, incorporant moins de réductions de doses ou d'arrêts de traitement dûs à des effets indésirables qu'avec le docétaxel, et son innocuité n'a soulevé aucune nouvelle inquiétude. Aucune nouvelle pneumopathie interstitielle de quelque grade que ce soit n'a été attribuée au médicament.

Susan Galbraith, vice-présidente exécutive de la R&D en oncologie chez AstraZeneca, a déclaré : « Le Datopotamab deruxtecan est le seul traitement expérimental qui montre une amélioration cliniquement significative de la survie chez les patients atteints d'un cancer du poumon non à petites cellules non squameux précédemment traité, par rapport au docétaxel, qui est resté longtemps inégalé dans ce contexte de post-traitement ciblé et post-immunothérapie. Ces résultats renforcent la puissance du datopotamab deruxtecan à remplacer la chimiothérapie conventionnelle dans ce contexte de traitement tardif et étayent notre confiance dans les essais en cours évaluant ce traitement en première ligne du cancer du poumon ».

Ken Takeshita, MD, Global Head, R&D, Daiichi Sankyo, a déclaré : « L'amélioration de la survie globale observée avec le datopotamab deruxtecan, associée à la survie sans progression cliniquement significative, à la réponse globale plus que doublée et à la durée de réponse prolongée par rapport au docétaxel, indique que ce conjugué anticorps-médicament dirigé par TROP2 pourrait potentiellement devenir un nouveau traitement important pour les patients atteints d'un cancer du poumon non à petites cellules non squameux dans ce traitement avancé. Ces données viendront étayer nos discussions en cours avec les autorités réglementaires au niveau mondial afin de mettre le datopotamab deruxtecan à la disposition des patients le plus rapidement possible et elles marqueront une nouvelle étape dans la création de nouvelles normes de soins pour les patients atteints de cancer ».

Le datopotamab deruxtecan est un anticorps conjugué DXd spécifiquement conçu par TROP2, découvert par Daiichi Sankyo et développé conjointement par AstraZeneca et Daiichi Sankyo.

Les données seront présentées lors d'une prochaine réunion médicale et soutiendront les demandes réglementaires actuellement en cours d'examen au niveau mondial, notamment aux États-Unis et dans l'UE, pour le traitement des patients adultes atteints d'un CPNPC non squameux localement avancé ou métastatique et ayant reçu un traitement systémique antérieur.

Remarques

Cancer du poumon non à petites cellules avancé

Près de 2,5 millions de cas de cancer du poumon ont été diagnostiqués dans le monde en 2022. 3 Le CPNPC est le type de cancer du poumon le plus courant et représente environ 80 % des cas. 4 Environ 75 % et 25 % des tumeurs du CPNPC ont un grade non squameux ou squameux, respectivement. 1 Bien que l'immunothérapie et les traitements ciblés de première intention aient atteint de meilleurs résultats, la plupart des patients finissent par connaître une progression de la maladie et reçoivent une chimiothérapie. 5-7 Pendant des décennies, la chimiothérapie était le dernier recours disponible à un traitement pour les patients atteints de CPNPC avancé, malgré une efficacité limitée et des effets secondaires connus. 5-7

TROP2 est une protéine largement exprimée dans la plupart des tumeurs du cancer du poumon non à petites cellules. 8 Actuellement aucun ADC dirigé par TROP2 n'a été approuvé pour le traitement du cancer du poumon. 9,10

TROPION-Lung01

TROPION-Lung01 est un essai mondial, randomisé, multicentrique et ouvert de Phase III qui évalue l'efficacité et l'innocuité du datopotamab deruxtecan (6,0mg/kg) par rapport au docétaxel (75mg/m 2 ) chez des patients adultes atteints de CPNPC localement avancé ou métastatique, avec ou sans altérations génomiques exploitables, qui nécessitent un traitement systémique après un traitement antérieur. Les patients présentant des altérations génomiques exploitables ont déjà été traités par une chimiothérapie à base de platine et un traitement ciblé approuvé. Les patients sans altération génomique exploitable connue ont déjà été traités, simultanément ou séquentiellement, par une chimiothérapie à base de sels de platine et un inhibiteur de PD-1 ou de PD-L1.

Les deux critères principaux de TROPION-Lung01 sont la SSP évaluée par un examen central indépendant en aveugle (BICR, en anglais) et la SG. Les principaux critères secondaires sont la SSP évaluée par le chercheur, le taux de réponse objective, la durée de la réponse, le délai de réponse, le taux de contrôle de la maladie évalué par le BICR et le chercheur, et l'innocuité.

TROPION-Lung01 a recruté environ 600 patients en Asie, en Europe, en Amérique du Nord et en Amérique du Sud. Pour plus d'informations, consultez le site suivant ClinicalTrials.gov.

Datopotamab deruxtecan (Dato-DXd)

Le datopotamab deruxtecan (Dato-DXd) est un ADC expérimental portant sur TROP2. Conçu à partir de la technologie ADC DXd exclusive de Daiichi Sankyo, le datopotamab deruxtecan est l'un des six ADC DXd du pipeline oncologique de Daiichi Sankyo et l'un des programmes les plus avancés de la plateforme scientifique ADC d'AstraZeneca. Le datopotamab deruxtecan est composé d'un anticorps monoclonal anti-TROP2 IgG1 humanisé, développé en collaboration avec l'Université médicale de Sapporo, lié à un certain nombre d'inhibiteurs de topoisomérase I (un dérivé de l'exatecan, DXd) via des ancrages clivables à base de tétrapeptides.

Un programme global de développement clinique est en cours avec plus de 20 essais évaluant l'efficacité et l'innocuité du datopotamab deruxtecan dans de nombreux cancers, notamment le cancer du poumon non à petites cellules, le cancer du sein triple négatif et le cancer du sein HR-positif, HER2-négatif.

Collaboration avec Daiichi Sankyo

AstraZeneca et Daiichi Sankyo ont conclu une collaboration mondiale pour développer et commercialiser conjointement Enhertu en mars 2019 et le datopotamab deruxtecan en juillet 2020, sauf au Japon où Daiichi Sankyo conserve les droits exclusifs pour chaque ADC. Daiichi Sankyo est en charge de la fabrication et de la fourniture de Enhertu et de datopotamab deruxtecan.

AstraZeneca et le cancer du sein

AstraZeneca s'efforce d'augmenter les chances de guérison des patients atteints de cancer du poumon grâce à la détection et au traitement de la maladie à un stade précoce, tout en repoussant les limites de la science pour améliorer les résultats dans les traitements de rechute et à un stade avancé. En définissant de nouvelles cibles thérapeutiques et en étudiant des approches innovantes, l'entreprise vise à associer les médicaments aux patients qui peuvent en bénéficier le plus.

Le portefeuille complet de l'entreprise comprend des médicaments novateurs contre le cancer du poumon et la prochaine vague d'innovations, notamment Tagrisso (osimertinib) et Iressa (gefitinib) ; Imfinzi (durvalumab) et Imjudo (tremelimumab) ; Enhertu (trastuzumab deruxtecan) et datopotamab deruxtecan en collaboration avec Daiichi Sankyo ; Orpathys (savolitinib) en collaboration avec HUTCHMED ; ainsi qu'un pipeline de nouveaux médicaments potentiels et de combinaisons de divers mécanismes d'action.

AstraZeneca est l'un des membres fondateurs de la Lung Ambition Alliance, une coalition mondiale qui s'efforce d'accélérer l'innovation et d'apporter des améliorations significatives aux personnes atteintes d'un cancer du poumon, même au-delà du traitement.

AstraZeneca en oncologie

AstraZeneca entreprend une révolution en oncologie qui a pour ambition de trouver des traitements contre le cancer sous toutes ses formes, en s'appuyant sur la science pour comprendre le cancer et toutes ses complexités afin de découvrir, développer et fournir aux patients des médicaments qui leur changent la vie.

L'entreprise se concentre sur certains des cancers les plus difficiles à traiter. C'est grâce à une innovation constante qu'AstraZeneca a construit l'un des portefeuilles les plus diversifiés du secteur, ayant le potentiel de catalyser les changements dans la pratique de la médecine et de transformer le vécu des patients.

AstraZeneca a pour ambition de redéfinir les soins en cancérologie et, un jour, de faire en sorte que le cancer ne soit plus une maladie mortelle.

AstraZeneca

AstraZeneca (LSE/STO/Nasdaq : AZN) est une société biopharmaceutique mondiale à vocation scientifique axée sur la découverte, le développement et la commercialisation de médicaments de prescription en oncologie, des maladies rares et de la biopharmacie, notamment se rapportant au système cardiovasculaire, au système rénal et au métabolisme, ainsi qu'au système respiratoire et à l'immunologie. Basée à Cambridge, au Royaume-Uni, AstraZeneca est présente dans plus de 100 pays et ses médicaments innovants sont utilisés par des millions de patients dans le monde entier. Veuillez consulter le site suivant astrazeneca.com et suivre la Société sur les réseaux sociaux @AstraZeneca.

Contacts

Pour savoir comment contacter l'équipe chargée des relations investisseurs, veuillez cliquer ici. Pour les contacts médias, cliquez ici.

References

 

1.

Institut national du cancer. Fiches statistiques SEER sur le cancer : Lung and Bronchus Cancer, 1975-2017. Consulté en mai 2024.

 

2.

Ahn M-J, et al . Datopotamab deruxtecan (Dato-DXd) vs doxetaxel in previously treated advanced/metastatic (adv/met) non-small cell lung cancer (NSCLC): results of the randomized phase 3 study TROPION-Lung01. Presenté au congrès ESMO 2023, du 20 au 24 octobre 2023 ; Madrid, Espagne. LBA12.

 

3.

Organisation mondiale de la santé. Observatoire mondial du cancer : Poumon. Disponible à l'adresse suivante https://gco.iarc.who.int/media/globocan/factsheets/cancers/15-trachea-bronchus-and-lung-fact-sheet.pdf. Consulté en mai 2024.

 

4.

Cancer.net. Cancer du poumon - non à petites cellules : statistiques. Disponible à l'adresse suivante : https://www.cancer.net/cancer-types/lung-cancer-non-small-cell/statistics#:~:text=NSCLC%20is%20the%20most%20common,be%20diagnosed%20with%20lung%20cancer. Consulté en mai 2024.

 

5.

Chen R, et al . Emerging therapeutic agents for advanced non-small cell lung cancer. J Hematol Oncol . 2020;13(1):58.

 

6.

Majeed U, et al . Targeted therapy in advanced non-small cell lung cancer: current advances and future trends. J Hematol Oncol . 2021;14(1):108.

 

7.

Pircher, A, et al . Docetaxel in the Treatment of Non-small Cell Lung Cancer (NSCLC) – An Observational Study Focusing on Symptom Improvement. Anticancer Research . 2013;33(9):3831-3836.

 

8.

Mito R, et al . Clinical impact of TROP2 in non‐small lung cancers and its correlation with abnormal p53 nuclear accumulation. Pathol Int . 2020;70(5):287-294.

 

9.

Rodríguez-Abreau D, et al . Pemetrexed plus platinum with or without pembrolizumab in patients with previously untreated metastatic nonsquamous NSCLC: protocol-specified final analysis from KEYNOTE-189. Ann Onc . 2021 Jul;32(7): 881-895.

 

10.

American Cancer Society. Targeted Drug Therapy for Non-Small Cell Lung Cancer. Disponible à l'adresse suivante : https://www.cancer.org/cancer/types/lung-cancer/treating-non-small-cell/targeted-therapies.html. Consulté en mai 2024.

Adrian Kemp
Secrétaire général
AstraZeneca PLC

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20240526934239/fr/

Contacts

Global Media Relations team
global-mediateam@astrazeneca.com
+44 (0)1223 344 800