La bourse ferme dans 6 h 39 min
  • CAC 40

    6 236,45
    -116,49 (-1,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 616,33
    -74,41 (-2,02 %)
     
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,0506
    +0,0041 (+0,39 %)
     
  • Gold future

    1 813,00
    -2,90 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    27 711,62
    -863,32 (-3,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    647,92
    -22,76 (-3,39 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,67
    -0,92 (-0,84 %)
     
  • DAX

    13 747,01
    -260,75 (-1,86 %)
     
  • FTSE 100

    7 278,48
    -159,61 (-2,15 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     
  • Nikkei 225

    26 402,84
    -508,36 (-1,89 %)
     
  • HANG SENG

    20 120,68
    -523,60 (-2,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2394
    +0,0052 (+0,42 %)
     

Un député canadien s'est excusé pour avoir participé à une visioconférence depuis ses toilettes

C'est certain, il ne recommencera plus. Shafqat Ali, un député libéral de la circonscription de Brampton-Centre (Ontario) et siégeant à la Chambre des communes, a été pris la main dans le sac vendredi 6 mai lors d'une réunion qui se déroulait en visioconférence via l'application Zoom, relate The Guardian. Alors que ce genre de réunions hybrides n'est pas rare au sein du Parlement canadien eut égard au Covid-19 notamment, vendredi dernier, certains des collègues de Shafqat Ali qui participaient à la visioconférence ont commencé à émettre des doutes quant au lieu où il se trouvait. Interrogée devant la Chambre des communes, la députée conservatrice Laila Goodridge a supputé qu'un "législateur était en train de tenir une réunion depuis ses toilettes".

Quelque peu décontenancé par cette affirmation, le président de la Chambre a eu du mal à y croire jusqu'à ce que d'autres parlementaires ne confirment ses dires. Interrogé à son tour lundi 9 mai devant la Chambre, le leader conservateur, John Brassard, a déclaré qu'après avoir étudié la maçonnerie, les charnières de portes et son crochet, il en avait conclu qu'il était bien dans ses toilettes. "Le député était dans les toilettes alors qu'il participait à une séance de la Chambre des communes, la cathédrale de la démocratie canadienne," s'est-il offusqué.

Reconnaissant les faits, Shafqat Ali s'est empressé de s'excuser, qualifiant l'incident de "malheureux", explique le Guardian. Il s'agissait d'une erreur de jugement, a-t-il ajouté. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

TikTok poursuivi en justice après la mort d'une enfant de 10 ans victime du "jeu du foulard"
Arnaque : attention à ces faux agents de la répression des fraudes
Chaleur : ce qu'il est légal de faire au travail ou en ville pour se rafraîchir
Prix records pour une danseuse de Degas et un bronze de Picasso lors d'une vente aux enchères
Complémentaire santé solidaire, infirmiers libéraux : la lourde facture des fraudes à la Sécurité sociale

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles