La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 927,60
    -2,40 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    21 638,68
    +301,23 (+1,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Creuse : 438% de hausse sur la facture d'électricité de ce chef d'entreprise

Kévin Comte

Joël Richard a eu une mauvaise surprise en ouvrant son courrier dernièrement. Le chef de l’entreprise fondée par son père et qui porte son nom connaît désormais les termes de son renouvellement de contrat. Sa société qui produit du bois de chauffage et des copeaux devra désormais dépenser 135 000 euros , contre 30 000 euros jusque-là, soit une progression de 438%, rapporte La Montagne, le 26 novembre 2022.

Cette augmentation vient s’ajouter à celle de 30% déjà entrée en vigueur en janvier 2022. C’est une véritable catastrophe comme il le confie à La Montagne : "Le bénéfice (de l'entreprise] est inférieur au montant de factures à venir." Selon Joël Richard, c’est une aberration, d’autant que son "voisin revend à EDF, avec ses panneaux photovoltaïques, une électricité à 19 centimes [le kilowattheure]. Il est à 500 mètres de mon entreprise". Le chef d’entreprise devra payer, 57 centimes d’euros le kilowattheure, soit trois fois plus. "Je ne me lève pas à 5 heures du matin pour me faire racketter", se désole-t-il.

Pour autant, Joël Richard n’entend pas répercuter cette hausse de ses coûts d’énergie sur ce qu'il facture, lui, à ses clients: "Je n’envisage pas d’augmenter pour mes clients. On nous demande d’augmenter les salaires, mais sans nous en donner les moyens. Je fournis l’Ehpad en plaquettes, que se passerait-il si je répercutais une telle augmentation ?", interroge-t-il. Le patron avait toutefois anticipé cette hausse. Ainsi, il mène un projet d'installation de panneaux photovoltaïques, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

TikTok doit faire beaucoup mieux pour lutter contre la manipulation de l’information, selon l’Arcom
Kering : Balenciaga dans la tourmente après une campagne mettant en scène des enfants et Kim Kardashian
Euronext lance deux indices boursiers axés sur l'égalité des sexes
CAC 40 : la Bourse résiste malgré la Chine, mais la Fed souffle le froid
Inquiets, les bouchers-charcutiers manifestent pour dénoncer la hausse des prix de l'énergie