La bourse est fermée

Coronavirus : les patients les plus touchés pourraient avoir des lésions pulmonaires qui mettent jusqu'à 15 ans à guérir

La FICM souligne que de nombreux patients admis aux soins intensifs avec le COVID-19 ont développé un syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA). Une étude publiée dans le Centre national américain d'information sur les biotechnologies a révélé que 17 % des 99 patients atteints de coronavirus à Wuhan, en Chine, examinés entre le 1er et le 20 janvier, avaient développé un SDRA au cours de leur maladie.

Une autre étude publiée dans The Lancet le 15 février révélait que 29 % des 41 patients observés entre la mi-décembre et le début janvier à Wuhan avaient développé un SDRA.

Selon le National Health Service (NHS) américain, le SDRA empêche les poumons d'une personne de fournir suffisamment d'oxygène à ses organes vitaux. Lorsque le COVID-19 atteint les poumons, leurs muqueuses — qui tapissent les différentes cavités du corps et les voies respiratoires — s'enflamment. Selon le NHS, cette inflammation peut alors provoquer un SDRA, par lequel "le liquide des vaisseaux sanguins voisins s'écoule dans les minuscules sacs d'air des poumons, rendant la respiration de plus en plus difficile".

Bien que les poumons des survivants du coronavirus puissent revenir à la normale après six mois, avec des problèmes minimes — comme une capacité affaiblie à faire de l'exercice — ceux qui développent ensuite un SDRA peuvent "mettre jusqu'à 15 ans pour que leurs poumons se rétablissent", a déclaré la FICM, selon le Sunday Times. Le SDRA serait responsable de 10 % de toutes les admissions en unité de soins intensifs au Royaume-Uni, ajoute le Sunday Times.

Le SDRA a un taux de mortalité de 30 à 40 %, indique le journal, citant Michael Matthay, un expert de la maladie. Ce taux de mortalité a également été mentionné dans un article publié en 2015 par le Centre national américain d'information sur les biotechnologies. "Il n'y a pas de traitement spécifique, à part mettre les patients sous sédatif et sous ventilateur mécanique pour leur permettre de se rétablir", explique Michael Matthay. "Les survivants

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le gouvernement incite entreprises et salariés à poursuivre le travail malgré les risques liés à la présence physique
Le CSA ne veut pas que Canal+ reste en clair trop longtemps pour éviter de pénaliser TF1 et M6
'Grey's Anatomy' et d'autres séries médicales donnent leurs masques et gants à de véritables hôpitaux aux États-Unis
France 4 ouvre son antenne à des professeurs pour dispenser des cours du CP au lycée
La NASA annonce que le premier vol habité avec la Crew Dragon aura lieu entre 'mi-mai et fin-mai'