Publicité
Marchés français ouverture 1 h 46 min
  • Dow Jones

    39 872,99
    +66,22 (+0,17 %)
     
  • Nasdaq

    16 832,62
    +37,75 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    38 636,57
    -310,36 (-0,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,0857
    -0,0002 (-0,0217 %)
     
  • HANG SENG

    19 254,80
    +34,18 (+0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    64 221,94
    -1 159,42 (-1,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 463,86
    -24,69 (-1,66 %)
     
  • S&P 500

    5 321,41
    +13,28 (+0,25 %)
     

Cinq bébés morts en 2024, alerte sur l’épidémie de parvovirus B19 en France

Cinq bébés morts en 2024, alerte sur l’épidémie de parvovirus B19 en France

Ça n’en finit plus. Après la rougeole, la coqueluche et les infections à méningocoques, Santé publique France alerte sur une recrudescence inquiétante d’infections à parvovirus B19. Dans un rapport publié lundi 22 avril au soir, l’agence sanitaire déplore déjà le décès de cinq bébés en 2024. Un chiffre anormalement élevé : les statistiques remontant avant la pandémie de Covid-19 recensaient en effet 1,8 décès par an. Cette maladie, souvent bénigne, ne fait habituellement pas l’objet d’une surveillance spécifique dans l’Hexagone. Comment en est-on arrivé là ? Capital fait le point sur la situation.

L’épidémie de parvovirus B19 a commencé au printemps 2023 avant de s’intensifier ces derniers mois. Le premier signal a été donné le 31 juillet à Paris, par le service de pédiatrie générale et des maladies infectieuses de l’Hôpital Necker, «indiquant un nombre inhabituel d'hospitalisations pédiatriques graves liées à une infection à parvovirus B19», précise le rapport de Santé publique France. Une enquête a rapidement confirmé l’alerte, montant «une recrudescence de cas graves d’infections à parvovirus B19 ayant nécessité une hospitalisation dont certains en service de réanimation». Après une faible exposition au virus durant la crise du Covid-19, le relâchement des gestes barrières, à la faveur d’une accalmie épidémique, pourrait expliquer cette augmentation soudaine des infections.

Si bien que les compteurs explosent : des données virologiques de l’Hôpital Cochin à Paris ont par exemple (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Samsung : quelle est donc cette ligne verte qui apparaît sur certains smartphones ?
Les revenus des locataires de HLM davantage contrôlés, les Ehpad publics en grande difficulté… Le Flash éco du jour
Nouvelle menace de grève des contrôleurs aériens pour le pont de l'Ascension
Dengue : le nombre de cas en France explose à l'approche des JO
Vieilles Charrues 2024 : la facture s’annonce salée, le festival en danger ?