La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 825,17
    -100,84 (-0,30 %)
     
  • Nasdaq

    11 911,16
    -95,79 (-0,80 %)
     
  • Nikkei 225

    27 693,65
    +184,19 (+0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,0723
    -0,0074 (-0,69 %)
     
  • HANG SENG

    21 222,16
    -438,31 (-2,02 %)
     
  • BTC-EUR

    21 442,61
    -199,87 (-0,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    528,61
    +3,48 (+0,66 %)
     
  • S&P 500

    4 109,58
    -26,90 (-0,65 %)
     

ChatGPT fait peur à New York, qui l’interdit dans ses écoles

étudiants
étudiants

« La pleine Lune du Loup va venir chambouler nos vies », « la pleine Lune du loup de janvier 2023 frappera très fort », « la pleine Lune du Loup, c’est l’événement astronomique de ce début d’année 2023 ! »… Les annonces autour d’une supposée pleine Lune extraordinaire se multiplient en ce début d’année. Si la première pleine Lune de 2023 a bien lieu le 7 janvier, elle n’a rien de plus que d’habitude à offrir. Et, surtout pas « un loup ».

En réalité, la « pleine Lune du loup » (« Full Wolf Moon ») fait partie des nombreux noms de Lune poétiques, qui n’ont cependant aucun sens en astronomie. Il est trompeur de prétendre que la Lune de ce 7 janvier procure un spectacle inhabituel. Ce, même si la Nasa a tweeté le 6 janvier que « nous hurlons pour la première pleine Lune de 2023 », avec un emoji Loup, ce qui contribue à entretenir cette confusion.

Oui, la Lune est pleine. Mais, ça n’a rien d’extraordinaire

La pleine Lune désigne simplement la phase lunaire lors de laquelle la face visible de l’astre est entièrement illuminée par le Soleil, de notre point de vue. C’est parce que la Lune se trouve alors à l’opposé du Soleil, par rapport à notre planète. L’inverse de la pleine Lune est la nouvelle Lune : l’astre est entre la Terre et le Soleil,

[Lire la suite]