La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0435
    -0,0048 (-0,46 %)
     
  • Gold future

    1 808,50
    +1,20 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    18 770,75
    +408,63 (+2,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    422,68
    +2,54 (+0,61 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,40
    +2,64 (+2,50 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2101
    -0,0074 (-0,61 %)
     

Canicule, dôme, plume et vague de chaleur : voilà les termes auxquels on va devoir s’habituer

Les vagues de chaleur risquent de s’intensifier en France et de devenir plus fréquentes à l’avenir. Et les termes pour les qualifier se diversifient aussi : quelles sont les différences entre une canicule et une vague de chaleur ? Qu’entend-on par plume ou dôme de chaleur ?

Un épisode de forte chaleur, précoce, attend la France à partir de ce mercredi 15 juin 2022. Le phénomène est prévu pour durer jusqu’au week-end. « En France, les maximales devraient atteindre ou dépasser en milieu de semaine les 35 à 38 degrés Celsius et les minimales ne descendront pas en dessous des 20 degrés Celsius », annonce l’établissement de prévision météorologique.

Le phénomène est qualifié de « vague de chaleur » par Météo France, mais on peut aussi parler de « plume de chaleur », pour décrire cet épisode survenant en France cette semaine. Quelle est la différence avec un dôme de chaleur ? Et avec une canicule ?

Quand parle-t-on de vague de chaleur ?

L’expression de vague de chaleur est utilisée lorsque des températures anormalement élevées sont constatées pendant plusieurs jours d’affilée. « Une vague de chaleur combine intensité et durée du phénomène. À Météo France, on les répertorie à partir de l’indicateur thermique national, lorsqu’un pic de températures suffisamment haut est atteint, et que les températures restent suffisamment élevées pendant au moins 3 jours », résume sur Twitter Gaétan Heymes,

[Lire la suite]

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles