La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 481,45
    +346,46 (+1,19 %)
     
  • Nasdaq

    10 969,57
    +140,06 (+1,29 %)
     
  • Nikkei 225

    26 173,98
    -397,89 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    0,9679
    +0,0081 (+0,84 %)
     
  • HANG SENG

    17 250,88
    -609,43 (-3,41 %)
     
  • BTC-EUR

    20 106,02
    -774,24 (-3,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    444,04
    +15,25 (+3,56 %)
     
  • S&P 500

    3 696,11
    +48,82 (+1,34 %)
     

Canicule, dôme, plume et vague de chaleur : voilà les termes auxquels on va devoir s’habituer

Les vagues de chaleur s’intensifient en France. Elles risquent de devenir plus fréquentes à l’avenir. Les termes pour les qualifier se diversifient aussi : quelles sont les différences entre une canicule et une vague de chaleur ? Qu’entend-on par plume ou dôme de chaleur ?

Il n’avait jamais fait si chaud en Europe que durant l’été 2022. L’arrivée du mois de septembre ne marque malheureusement pas la fin des épisodes de fortes chaleurs en France. Le lundi 12 septembre, un nouveau pic de chaleur est annoncé : il sera généré par l’ouragan Danielle. L’épisode s’annonce toutefois bref, et devrait être suivi d’intenses orages dès mercredi 14 septembre.

Cet épisode n’est pas qualifié de canicule, de vague de chaleur, ou même de dôme de chaleur. Mais que signifient tous ces termes ?

Quand parle-t-on de vague de chaleur ?

L’expression de vague de chaleur est utilisée lorsque des températures anormalement élevées sont constatées pendant plusieurs jours d’affilée. « Une vague de chaleur combine intensité et durée du phénomène. À Météo France, on les répertorie à partir de l’indicateur thermique national, lorsqu’un pic de températures suffisamment haut est atteint, et que les températures restent suffisamment élevées pendant au moins 3 jours », résume sur Twitter Gaétan Heymes, ingénieur prévisionniste à Météo France.

On parle de vague de chaleur lorsque les températures :

[Lire la suite]