La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 329,35
    +370,84 (+1,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Le CAC 40 rebondit grâce à la Chine, la BCE, la Fed et les taux surveillés de près

La Bourse de Paris devrait ouvrir en petite hausse mercredi 15 juin avant une décision plus tard dans la journée de la banque centrale américaine (Fed), qui pourrait dévoiler un resserrement monétaire supplémentaire, et alors que la BCE a annoncé tenir une réunion exceptionnelle. Le contrat à terme de l'indice vedette CAC 40 reprenait 0,77% une quarantaine de minutes avant l'ouverture. Au plus bas depuis mars, la cote parisienne a perdu plus de 9% en l'espace de six séances.

Les places européennes "devraient ouvrir en légère hausse après un indicateur chinois légèrement meilleur qu'attendu" indique Michael Hewson, analyste chez CMC Markets. Les ventes de détail en Chine se sont contractées en mai pour le troisième mois d'affilée, mais de façon moins abrupte, à la faveur d'une levée de restrictions sanitaires. "Mais il est clair que la demande reste faible et il est peu probable de voir un rebond en forme de V dans les prochains mois", tempère M. Hewson.

Toutefois, souligne l'expert, "les marchés actions restent susceptibles de subir des pertes supplémentaires comme les marchés obligataires", tous à la merci d'une forte volatilité depuis la publication vendredi d'une accélération des prix à la consommation américaine en mai doublée d'un baromètre de confiance des consommateurs très déprimé. Les marchés sont exposés depuis plusieurs mois à de nombreuses incertitudes géopolitiques, économiques et monétaires. Le Comité monétaire de la Fed doit dévoiler l'ampleur de son tour de vis (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Cette entreprise française qui entre dans le top 10 des marques les plus valorisées
Chine, Russie, Turquie... pourquoi l’or est-il tant apprécié des banques centrales ?
EDF risque de ne "pas passer le cap de la fin d'année", alerte le CSE central
Gare aux actions, préférez l’Europe aux Etats-Unis : le conseil Bourse
Conflit Airbus-Qatar Airways : l'A350 n'a aucun problème de sécurité, selon l'AESA

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles