La bourse ferme dans 5 h 46 min
  • CAC 40

    5 661,17
    -92,65 (-1,61 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 264,91
    -63,74 (-1,91 %)
     
  • Dow Jones

    29 134,99
    -125,82 (-0,43 %)
     
  • EUR/USD

    0,9558
    -0,0039 (-0,41 %)
     
  • Gold future

    1 626,10
    -10,10 (-0,62 %)
     
  • BTC-EUR

    19 529,99
    -1 728,55 (-8,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    426,98
    -32,16 (-7,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,38
    -0,12 (-0,15 %)
     
  • DAX

    11 883,12
    -256,56 (-2,11 %)
     
  • FTSE 100

    6 852,02
    -132,57 (-1,90 %)
     
  • Nasdaq

    10 829,50
    +26,58 (+0,25 %)
     
  • S&P 500

    3 647,29
    -7,75 (-0,21 %)
     
  • Nikkei 225

    26 173,98
    -397,89 (-1,50 %)
     
  • HANG SENG

    17 250,88
    -609,43 (-3,41 %)
     
  • GBP/USD

    1,0682
    -0,0049 (-0,45 %)
     

Pour Bruno Le Maire, "il sera peut-être nécessaire de réduire sa consommation d’énergie, chez soi"

Devrons-nous baisser la température de nos chauffages cet hiver, comme le préconisait Thierry Breton, le commissaire européen au marché intérieur ? À l'occasion de la Rencontre des entrepreneurs de France (REF), l'université d'été du Medef, Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie, s'est exprimé sur la situation énergétique du pays. "Il sera peut-être nécessaire de réduire sa consommation d’énergie, chez soi, comme dans les transports", a-t-il prévenu, rapporte Le Parisien, mardi 30 août.

"Il faut trouver d’autres sources d’approvisionnement pour le gaz", a-t-il précisé. Par ailleurs, Bruno Le Maire a jugé que le rationnement des entreprises en énergie ne devait avoir lieu qu’en dernier recours. "Nous allons organiser le rationnement de l’énergie avec les entreprises si l’hiver devait être rude", a-t-il affirmé.

Dans le contexte du conflit ukrainien et de baisse des livraisons de gaz russe, le ministre a donc appelé "les Français à faire preuve de sobriété". Lors de son interview du 14 juillet, Emmanuel Macron avait déjà préparé les Français à une rentrée et un hiver difficiles, en raison des risques de pénuries d'énergie et de la flambée des prix provoqués par la guerre en Ukraine.

Ce mardi 30 août, l'énergéticien français Engie a annoncé que le géant russe Gazprom l'avait informé de réductions supplémentaires et immédiates de ses livraisons de gaz auprès de lui "en raison d'un désaccord entre les parties sur l'application des contrats". Les livraisons de gaz russe à Engie avaient (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Mega Millions : le super gagnant du loto à 1,3 milliard ne s'est toujours pas fait connaître
Inflation : la hausse des prix à la consommation a ralenti au mois d'août
Super-profits : Bruno Le Maire "ne sait pas ce que c'est"
L’impôt ridicule payé par Google en France en 2021, les professions libérales qui rapportent le plus… Le flash éco du jour
Mikhaïl Gorbatchev, dernier dirigeant de l'URSS, est mort à l'âge de 91 ans