La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 773,09
    -59,45 (-0,18 %)
     
  • Nasdaq

    12 442,41
    -202,05 (-1,60 %)
     
  • Nikkei 225

    27 999,96
    -249,28 (-0,88 %)
     
  • EUR/USD

    1,0225
    +0,0030 (+0,30 %)
     
  • HANG SENG

    20 003,44
    -42,33 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    22 575,29
    -967,65 (-4,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,50
    -21,85 (-3,92 %)
     
  • S&P 500

    4 115,62
    -24,44 (-0,59 %)
     

Brigitte Macron : ce que l’Etat dépense pour la Première dame

Brigitte Macron est une First Lady qui dure. Grâce à la réélection de son mari, en avril dernier, l'ex-professeur de français va passer cinq années de plus à l’Elysée. Une longévité exceptionnelle depuis Bernadette Chirac, qui avait porté ce costume parfois encombrant pendant 12 années, de 1995 à 2007. Si ce rôle implique certains désagréments, une exposition médiatique constante et une vie familiale bouleversée notamment, il offre aussi quelques avantages que rappelle la Cour des comptes, dans son rapport annuel sur les comptes et la gestion des services de la présidence de la République, dévoilé le 15 juillet dernier.

Brigitte Macron est chargée de diverses missions bénévoles, détaillées dans une charte de transparence édictée par l’Elysée en 2017. Elle doit représenter la France aux côtés du chef de l'État lors des sommets et réunions internationales, répondre aux sollicitations des Français, superviser les réceptions officielles au palais de l'Élysée et soutenir des œuvres caritatives, culturelles ou sociales qui participent au rayonnement international de la France. En contrepartie, la présidence de la République met à sa disposition un cabinet. Celui-ci est composé de deux collaborateurs partagés avec le chef de l’Etat, ainsi que de deux assistantes, dont une à mi-temps.

“Leur rôle est d'assurer la gestion de l'agenda, les relations avec la presse ainsi que de préparer les rendez-vous et les déplacements. Ils participent également à l'organisation d'événements et réceptions (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le coût des trajets en avion d’Emmanuel Macron redécolle
Au premier semestre, les start-up françaises ne connaissent pas la crise
Renationalisation d'EDF : quels choix pour le gouvernement ?
Marseille victime de la surfréquentation touristique ?
Un hacker de PME, étudiant à Paris, arrêté par la police

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles