Publicité
Marchés français ouverture 7 h 44 min
  • Dow Jones

    39 872,99
    +66,22 (+0,17 %)
     
  • Nasdaq

    16 832,62
    +37,75 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    38 946,93
    -122,75 (-0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,0860
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    19 220,62
    -415,60 (-2,12 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 630,92
    +91,07 (+0,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 528,68
    +40,14 (+2,70 %)
     
  • S&P 500

    5 321,41
    +13,28 (+0,25 %)
     

La Bourse de Paris plie sous une vague de résultats

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris (ERIC PIERMONT)
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris (ERIC PIERMONT)

La Bourse de Paris recule de 0,33% jeudi matin, entraînée par des résultats d'entreprises qui n'ont pas ravi les investisseurs, tout en attendant la publication de la croissance américaine au premier trimestre.

L'indice vedette CAC 40 reculait de 26,61 points à 8.065,25 points vers 10H15. Mercredi, il avait légèrement baissé de 0,17%, plombé par la déroute de Kering et Eurofins et pâtissant aussi de la remontée des taux obligataires.

La séance de jeudi est le point d'orgue de la semaine sur le plan des résultats d'entreprises avec de nombreuses publications à digérer pour les investisseurs.

PUBLICITÉ

Aux Etats-Unis, Meta, la maison-mère de Facebook, Instagram et WhatsApp, a annoncé mercredi avoir doublé son bénéfice net au premier trimestre, mais le coût de plus en plus élevé de ses investissements dans l'intelligence artificielle (IA) inquiète Wall Street.

Sur le plan macroéconomique, "la publication du PIB du premier trimestre aux Etats-Unis sera l'indicateur du jour", souligne Christian Parisot pour le courtier Aurel BGC.

Ensuite, vendredi, sera publié l'indice PCE, l'indicateur d'inflation privilégié par la banque centrale américaine, la Fed, qui a besoin de voir plus de signes du ralentissement de l'inflation avant de baisser ses taux directeurs.

Hermès ne surprend pas

Le groupe français de luxe Hermès a publié un chiffre d'affaires à 3,8 milliards d'euros pour le premier trimestre, en progression de 12,6% sur un an, tiré par ses ventes en maroquinerie.

Ces chiffres sont au-dessus des prévisions des analystes sondés par Bloomberg qui prévoyaient 3,7 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Cependant, les analystes de Citi soulignent que les revenus de la division montres sont en dessous des attentes et trouvent les ventes de mars en Chine faibles. L'action reculait de 2,21% à 2.300 euros.

STMicrolectronics dans le "creux"

Le fabricant franco-italien de composants électroniques a vu son bénéfice net être divisé par deux (-50,9%) au premier trimestre et a révisé à la baisse ses perspectives annuelles en termes de revenus et de marge. Après une ouverture en baisse d'environ 5%, l'action de STMicroelectronics gagnait 2,12% à 40,15 euros vers 10H10.

Pour les analystes d'Oddo BHF, le titre pourrait se trouver dans un "véritable creux" et pourrait rebondir "car les prévisions de chiffre d'affaires pour l'année fiscale impliquent un rebond de 13% des ventes au second semestre par rapport au premier".

Sanofi confirme

La société pharmaceutique a vu sa rentabilité plombée notamment par des coûts de restructuration liés aux plans sociaux annoncés au cours du premier trimestre, mais le groupe français a confirmé jeudi ses objectifs annuels. Son action montait de 4,41% à 91,57 euros.

Atos va devoir ferrailler

L'action d'Atos chutait de 7,19% à 1,85 euro après que le groupe a indiqué vouloir réajuster son plan d'affaires pour la période 2024-2027, ce qui pourrait entraîner un besoin accru en liquidités.

Les revenus du groupe informatique ont baissé de 11% au premier trimestre. Cette situation pousse ainsi Atos à décaler au 3 mai la date butoir fixée à ses créanciers pour qu'ils lui fassent des propositions de refinancement.

Parmi les autres entreprises ayant publié leurs résultats trimestriels, BNP Paribas gagnait 0,53% à 68,09 euros, Schneider Electric 0,26% à 213,10 euros, Dassault Systèmes 0,77% à 39,24 euros, Eramet 3,22% à 78,60 euros, Fnac-Darty 5,08% à 32,05 euros.

Michelin cédait 0,86% à 35,68 euros, Carrefour 2,37% à 15,68 euros, SMCP 0,64% à 2,32 euros et Interparfums 3,69% à 49,60 euros.

Euronext CAC40

jvi/asl/pta