Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 065,26
    -605,78 (-1,53 %)
     
  • Nasdaq

    16 736,03
    -65,51 (-0,39 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0813
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 799,46
    -2 776,67 (-4,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 459,32
    -43,34 (-2,88 %)
     
  • S&P 500

    5 267,84
    -39,17 (-0,74 %)
     

La Bourse de Paris a perdu 0,93%, déçue par des résultats et la croissance américaine.

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris (ERIC PIERMONT)
La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris (ERIC PIERMONT)

La Bourse de Paris a terminé en nette baisse de 0,93% jeudi, plombée par des résultats d'entreprises peu satisfaisants et une déception sur le niveau de la croissance américaine.

L'indice vedette CAC 40 a terminé en baisse de 75,21 points à 8.016,65 points. Sur les quatre premières séances de la semaine, il repasse dans le rouge (-0,07%).

"La journée a commencé avec des résultats mauvais. Ils ne sont pas catastrophiques mais souvent inférieurs aux attentes et à l'année passée", commente Céline Weill-Alliel, gérante d'Uzes Gestion.

Hermès et Dassault Systèmes ont ainsi nettement reculé et pesé sur l'ensemble de leur secteur.

PUBLICITÉ

Dans un deuxième temps, "la croissance américaine du premier trimestre a déçu" en étant, là aussi, inférieure aux attentes, explique Mme Weill-Alliel.

De plus, les données du rapport sur la croissance relatives aux prix montrent que l'inflation continue à relever la tête, un mauvais présage qui ne devrait pas inciter la Banque centrale américaine à baisser ses taux directeurs, décision pourtant très attendue par les marchés.

Vendredi, l'indicateur d'inflation PCE pour mars, le plus suivi par la Fed, sera scruté. L'institution se réunit les 30 avril et 1er mai.

Sur le marché obligataire, le taux d'intérêt de l'Etat français pour l'emprunt à 10 ans, qui fait référence, a monté à 3,13% contre 3,09% la veille.

Hermès mitigé

Le groupe français de luxe Hermès a publié jeudi un chiffre d'affaires à 3,8 milliards d'euros pour le premier trimestre, en progression de 12,6% sur un an, tiré par ses ventes en maroquinerie. Il a confirmé ses objectifs mais aussi indiqué, comme d'autres groupes, un ralentissement de la fréquentation en mars, selon les analystes de Bernstein.

L'action a reculé de 2,38% à 2.297 euros mais reste en hausse de près de 20% en 2024. LVMH a aussi reculé de 2,77% à 778 euros. Après sa chute de 6,87% mercredi, Kering a gagné 0,35% à 327,30 euros.

Sanofi confirme

La société pharmaceutique a vu sa rentabilité plombée notamment par des coûts de restructuration liés aux plans sociaux annoncés au cours du premier trimestre, mais le groupe français a confirmé jeudi ses objectifs annuels. Son action a pris 4,47% à 91,62 euros, la meilleure performance du CAC 40.

Dans le secteur de la santé, et après sa forte chute mercredi, Eurofins a gagné 1,16% à 57,50 euros.

BNP Paribas porte les banques

BNP Paribas a vu son résultat net chuter de près de 30% sur un an au premier trimestre, à 3,1 milliards d'euros, desservi par la plus-value engrangée après la vente de sa filiale américaine Bank of the West au même trimestre l'an dernier. L'action a gagné 0,93% à 68,36 euros.

Les autres banques françaises ont un peu mieux résisté que le reste du marché, avec une hausse de 0,17% à 14,48 euros pour Crédit Agricole et une baisse de 0,73% à 25,10 euros pour Société Générale.

Parmi les autres résultats

Sur le CAC 40, STMicroelectronics a pris 1,12% à 39,66 euros, profitant de l'élan sur tout le secteur en Europe depuis deux jours.

Carrefour a en revanche reculé de 2,24% à 15,70 euros, Pernod Ricard de 2,45% à 141,50 euros, Michelin de 0,42% à 35,84 euros et Schneider Electric de 0,59% à 211,40 euros.

Hors indice phare, Fnac-Darty (+5,90% à 32,30 euros), Eramet (+4,14% à 79,30 euros), Getlink (+1,39% à 15,64 euros) et Bureau Veritas (+1,56% à 27,32 euros) ont reçu un accueil favorable mais pas Casino (-5,00% à trois centimes), Atos (-5,00% à 1,89 euro) ou Interparfums (-6,02% à 48,40 euros).

Euronext CAC40

fs/mdz/nth