La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 290,72
    +78,32 (+0,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Bouclier anti-inflation de Leclerc : un geste aux résultats limités ?

Depuis le 4 mai, Leclerc a mis en place un "bouclier anti-inflation" sur 121 produits considérés comme de première nécessité et parmi les plus achetés "entre octobre 2021 et mars 2022" afin d'alléger le ticket de caisse des consommateurs. Concrètement, cela signifie que si le prix de ces produits est amené à augmenter, pour le consommateur, la hausse sera compensée par un bon d'achat crédité sur sa carte de fidélité, lors de son passage en caisse. La mesure est valable en drive et dans la majorité des magasins de l’enseigne, jusqu’au 31 juillet. Mais cette arme anti-inflation est-elle vraiment efficace en cette période marquée par une forte augmentation des coûts ? Le Parisien l’a testée dans plusieurs drives et magasins en France et, deux semaines plus tard, le résultat est plutôt mitigé.

Premier constat : les produits concernés par le blocage des prix "ne correspondent pas tout à fait à un panier sain et équilibré". Sodas, bière, biscuits apéritifs, frites et steaks surgelés, pains à burger, tranches de cheddar, raviolis… sont par exemple protégés par le bouclier. Alors qu’au rayon fruits et légumes seuls quatre produits sont concernés : la main de cinq bananes bio, le filet d’oignons jaunes, la laitue iceberg en sachet et les pommes de terre Agatha. D’autant plus que, remarque Le Parisien, ces produits frais n’apportent aucun centime sur la carte de fidélité, pour le moment. Tandis qu’au rayon bières, à Castelsarrasin (Tarn-et-Garonne), l’achat d’un pack de 12 Heineken pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Après les jeunes, Casino fait un geste pour les seniors
Roland Garros sur Amazon : 5 bonnes raisons de s'abonner maintenant
Amazon : Le barbecue Weber passe à moins de 90 euros pour les beaux jours (-28%)
Action : 6 conseils d'employés pour faire de bonnes affaires
Free Mobile : Profitez d'un forfait mobile 80Go pour 8,99 euros (durée limitée)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles