La bourse ferme dans 4 h 6 min
  • CAC 40

    5 983,96
    +189,81 (+3,28 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 452,72
    +110,55 (+3,31 %)
     
  • Dow Jones

    29 490,89
    +765,38 (+2,66 %)
     
  • EUR/USD

    0,9882
    +0,0055 (+0,56 %)
     
  • Gold future

    1 710,70
    +8,70 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    20 191,95
    +612,57 (+3,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    453,63
    +18,28 (+4,20 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,04
    +0,41 (+0,49 %)
     
  • DAX

    12 568,90
    +359,42 (+2,94 %)
     
  • FTSE 100

    7 036,11
    +127,35 (+1,84 %)
     
  • Nasdaq

    10 815,43
    +239,82 (+2,27 %)
     
  • S&P 500

    3 678,43
    +92,81 (+2,59 %)
     
  • Nikkei 225

    26 992,21
    +776,42 (+2,96 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • GBP/USD

    1,1315
    -0,0005 (-0,04 %)
     

Les biscuits préférés des Français introuvables dans les rayons des magasins

Depuis quelques temps, les consommateurs ont peut-être constaté une pénurie de Granola, Oreo ou encore Petits écoliers en magasin. La faute à l'arrêt de lignes de production de son fabricant.

Après le beurre, la moutarde, les pâtes ou encore l'huile, ce sont plusieurs références de gâteaux, figurant parmi les marques préférées des Français, qui manquent à l'appel dans certains rayons depuis quelques jours, rapporte BFMTV. Mais cette fois-ci, ce n'est en aucun cas la faute à la guerre en Ukraine ou à l'inflation. Selon le spécialiste de la grande distribution Olivier Dauvers qui a interrogé leur fabricant, Mondelez, société mère de LU, cela est dû à un arrêt de certaines lignes de production. "Une usine a été arrêtée en Belgique pour un grand nettoyage", explique Olivier Dauvers.

Un des fournisseurs du géant américain, Barry-Callebaut (cacao), a alerté sur la "présence possible de salmonelle". L'usine de Cestas en Gironde a aussi été mise à l'arrêt à la suite d'un audit mené par l'entreprise. Dès lors, depuis le début du mois d'août, les pénuries de petits gâteaux ont commencé à se faire jour dans certains magasins, comme les Pépito, Oreo, Granola, Pim's, Petits écoliers ou encore les Mikado. Selon Le Figaro, trois des 24 lignes de production ont été relancées début août dans l'usine belge, mais les autres sites tournent en sous-régime.

Selon Olivier Dauvers, Mondelez veut surtout éviter de subir un scandale comme Ferrero l'a connu en début d'année. Le géant ne devrait pas procéder à des rappels de produits car aucun danger n'a été détecté pour la santé. Il veut seulement prendre ses précautions. Au printemps, Ferrero avait rappelé des millions de produits, l'usine (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Comment préparer des biscuits à la sauce chorizo

Les iPad Apple profitent d'une réduction pendant les ventes flash de la rentrée sur Amazon
Ligue 2 sur Amazon : dernières heures pour profiter du bon plan et voir les matchs
Rentrée scolaire : des fournitures gratuites pour les enfants en 2023 ?
Rentrée étudiante : offres streaming, promos high-tech... les bons plans à saisir
FIFA 23 : Précommandez le nouveau jeu sur Amazon à prix réduit, il est déjà numéro 1 des ventes sur le site