Marchés français ouverture 6 h 10 min
  • Dow Jones

    29 926,94
    -346,93 (-1,15 %)
     
  • Nasdaq

    11 073,31
    -75,33 (-0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    27 081,98
    -229,32 (-0,84 %)
     
  • EUR/USD

    0,9792
    -0,0003 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    18 012,15
    -75,82 (-0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    20 444,79
    -406,85 (-1,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    455,43
    -7,69 (-1,66 %)
     
  • S&P 500

    3 744,52
    -38,76 (-1,02 %)
     

La biotech française SparingVision, spécialisée dans les maladies de l'œil, lève une belle somme

Pixabay

La biotech française SparingVision, spécialisée dans les thérapies innovantes pour les maladies de la rétine, a levé 75 millions d'euros afin de développer ses deux principaux produits, a-t-elle indiqué mercredi 14 septembre. Créée en juin 2016, SparingVision, émanation de l'Institut de la Vision à Paris, va utiliser ces fonds pour financer les premières études cliniques de ses deux principaux traitements de thérapie génique, dont l'un doit démarrer un essai d'ici à la fin de l'année.

Ce dernier, SPVN06, son traitement potentiel le plus avancé, vise à lutter contre la rétinite pigmentaire, une atteinte génétique dégénérative de l'œil. Cette maladie héréditaire, qui peut être causée par des mutations sur plus de 70 gènes, se caractérise par une perte progressive et graduelle de la vision évoluant vers la cécité. Elle concerne deux millions de patients dans le monde, dont quelque 40.000 en France.

Avec son traitement, SparingVision cherche à fournir aux photorécepteurs de la rétine les protéines nécessaires à leur survie, en les faisant fabriquer par d'autres cellules que les cellules déficitaires du patient, a expliqué à l'AFP le PDG de l'entreprise, Stéphane Boissel. "Ce traitement devrait ainsi marcher quelle que soit la mutation génétique qui a causé la maladie au départ, contrairement aux traitements proposés par des concurrents", avance M. Boissel. Seul un traitement est commercialisé actuellement pour cette pathologie, le Luxturna, racheté par le groupe suisse Roche et destiné (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Inflation : Air France annonce un beau coup de pouce pour ses salariés
Où va la livre Sterling (GBP), après le décès d'Elizabeth II ? Le conseil Bourse
Grève des contrôleurs : Air France annule de nombreux vols vendredi
Inditex (Zara) voit ses profits bondir malgré la guerre en Ukraine
Leader de la formation dans les Services de l’Automobile