La bourse ferme dans 6 h 45 min
  • CAC 40

    4 752,09
    -64,03 (-1,33 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 078,36
    -26,89 (-0,87 %)
     
  • Dow Jones

    27 685,38
    -650,19 (-2,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,1815
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • Gold future

    1 901,40
    -4,30 (-0,23 %)
     
  • BTC-EUR

    11 093,85
    -7,45 (-0,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    260,58
    -2,83 (-1,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    38,86
    +0,30 (+0,78 %)
     
  • DAX

    12 100,02
    -77,16 (-0,63 %)
     
  • FTSE 100

    5 782,52
    -9,49 (-0,16 %)
     
  • Nasdaq

    11 358,94
    -189,34 (-1,64 %)
     
  • S&P 500

    3 400,97
    -64,42 (-1,86 %)
     
  • Nikkei 225

    23 485,80
    -8,54 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    24 787,19
    -131,59 (-0,53 %)
     
  • GBP/USD

    1,3018
    -0,0003 (-0,02 %)
     

Le malus pourra atteindre 50 000 € en 2022

Le Point Auto avec AFP
·1 min de lecture
Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire en conférence de presse.
Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire en conférence de presse.

Calibré pour relancer une industrie automobile en souffrance, le barème du bonus-malus 2020 ne pouvait logiquement pas durer éternellement. Mais le retour de balancier est rude: outre une réduction sensible du bonus réservé aux voitures les moins émettrices de CO2, c'est à une très forte augmentation du malus qu'il faut se préparer avec un plafond qui passe de 20 000 à 40 000 ? en 2021, et carrément à 50 000 ? en 2022.

1 000 euros de moins pour les électriques et les hybrides rechargeables en 2021

« La prime sur les véhicules électriques des particuliers sera maintenue à 7 000 euros jusqu'à la fin de l'année 2020 », a indiqué Bruno Le Maire. « Elle passera à 6 000 euros pour toute l'année 2021 et à 5 000 euros pour l'année 2022 », pour un véhicule de moins de 45 000 euros, accompagnant le développement du marché de l'électrique. Le gouvernement maintient également une prime de 2 000 euros pour tous les véhicules hybrides rechargeables jusqu'à la fin de l'année 2020. Elle passera à 1 000 euros en 2021. La part de marché des véhicules électriques a quasiment quadruplé en un an, a souligné Bruno Le Maire, passant de 1,8 % en 2019 pour les véhicules particuliers à 6,1 % en 2020. Près de 55 000 véhicules électriques ont été vendus depuis le début de l'année. « Le soutien à la demande a fonctionné », s'est félicité le ministre. Le projet de loi de finances pour 2021 instaure également un crédit d'impôt spécifique en faveur de l'installation de bornes de recharge d [...] Lire la suite