Marchés français ouverture 8 h 14 min
  • Dow Jones

    34 395,01
    -194,76 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 482,45
    +14,45 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    28 226,08
    +257,09 (+0,92 %)
     
  • EUR/USD

    1,0527
    +0,0119 (+1,15 %)
     
  • HANG SENG

    18 736,44
    +139,21 (+0,75 %)
     
  • BTC-EUR

    16 118,43
    -311,14 (-1,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    401,44
    -4,71 (-1,16 %)
     
  • S&P 500

    4 076,57
    -3,54 (-0,09 %)
     

Les autorités sanitaires alertent sur les antibiotiques pour les enfants en bas âge

digieye/Adobe Stock

C'était il y a vingt ans : les pouvoirs publics et la Caisse nationale de l’assurance maladie (CNAM) sortaient des campagnes d’information visant à réduire la consommation d’antibiotiques en France. Avec des messages comme "Les antibiotiques, c’est pas automatique", elles visaient à informer les Français de l’inutilité des antibiotiques dans certaines situations. Dans un des tout premiers spots publicitaires, une mère de famille expliquait au professeur de tennis de table de son fils qu'il avait été guéri sans antibiotiques. "Ah ben, s'il a pas pris d'antibiotiques, il n'est pas guéri", lui rétorquait-il avant que la mère de famille ne le remette à sa place. Depuis, ces campagnes avaient porté leurs fruits mais visiblement, le monde médical est retombé dans ses travers, selon Santé publique France.

Un rapport, relayé par Le Parisien, fait état de prescriptions qui repartent à la hausse, en particulier chez les enfants. Parmi les chiffres qui alertent : 700 prescriptions pour 1.000 habitants concernaient des antibiotiques en 2021. En 2002, la France était en tête des pays européens pour ce type de prescription, avant de redescendre. Aujourd'hui, le pays est quatrième en Europe derrière la Grèce, la Roumanie et la Bulgarie. Parmi les causes de ce rebond : la fin de l'épidémie de Covid-19, du moins la fin des gestes barrières et les virus qui réapparaissent. Un pédiatre interrogé par Le Parisien alerte : "Il faut faire attention à ce qu'on fait. Ces armes thérapeutiques ont des effets (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bronchiolite : l’ordonnance du ministre de la Santé pour enrayer la crise
Pour relancer Vine, Elon Musk devra d'abord résoudre le problème qui l'a conduit à sa perte
Le Boeing E-3, l'avion espion de l'Otan qui surveille la guerre en Ukraine
Immigration : le gouvernement souhaite un titre de séjour "métier en tension"
Budget rectificatif 2022 : Bercy table sur un déficit public moins fort que prévu