Publicité
La bourse ferme dans 7 h 31 min
  • CAC 40

    8 007,55
    -50,25 (-0,62 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 009,77
    -20,58 (-0,41 %)
     
  • Dow Jones

    38 852,86
    -216,74 (-0,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,0855
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • Gold future

    2 352,60
    -3,90 (-0,17 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 592,95
    +254,83 (+0,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 469,41
    -15,28 (-1,03 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,31
    +0,48 (+0,60 %)
     
  • DAX

    18 596,09
    -81,78 (-0,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 240,77
    -13,41 (-0,16 %)
     
  • Nasdaq

    17 019,88
    +99,08 (+0,59 %)
     
  • S&P 500

    5 306,04
    +1,32 (+0,02 %)
     
  • Nikkei 225

    38 556,87
    -298,50 (-0,77 %)
     
  • HANG SENG

    18 496,22
    -324,94 (-1,73 %)
     
  • GBP/USD

    1,2763
    -0,0001 (-0,01 %)
     

Arnaque : en quelques clics, une retraitée perd 60 000 euros

Arnaque : en quelques clics, une retraitée perd 60 000 euros (Crédit : Getty Images) (Getty Images)

Perdre toutes ses économies en quelques secondes, c’est possible. Victime d’une arnaque en ligne, une retraitée a perdu 60 000 euros.

À cause d’un simple clic sur internet, elle a perdu en quelques secondes les économies de toute une vie. Pour Joëlle, le cauchemar commence il y quelques mois lorsqu’elle décide de faire fructifier son épargne. "J’avais un petit placement à faire, j’ai cherché sur l’ordinateur et j’ai trouvé quelque chose qui me semblait intéressant", explique la retraitée à TF1. C’est en réalité la première étape du piège.

Sur son écran, Joëlle découvre un livret très rémunérateur et s’empresse de remplir les informations d’usage guidé par un soi-disant conseiller bancaire au téléphone. Elle ne se méfie pas et se persuade que ce placement est digne de confiance. "Ce monsieur avait dit que si je plaçais avant le 31 du mois, j'aurais droit à une prime", se souvient-elle. Rassurée, Joëlle commence par déposer 5 000 euros sur ce compte avant de progressivement augmenter les virements : 5 000 euros, 20 000 euros et enfin 30 000 euros. La deuxième étape de l’arnaque a fonctionné : Joëlle a été délestée de 60 000 euros. Une fois l'argent versé, l’escroc a immédiatement disparu avec les économies de sa victime.

"Si on vous promet un placement avec des rendements supérieurs à ceux du livret A…."

Que Joëlle se rassure, elle n’est pas la seule à avoir perdu des milliers d’euros à cause de cette arnaque financière subtilement cachée dans les publicités en ligne. Selon le magazine 60 millions de consommateurs, une victime, elle aussi tombée dans le piège, a perdu pas moins de 143 000 euros. Pour attirer leurs proies, les cybercriminels n’hésitent pas à payer pour être référencé tout en haut de votre moteur de recherche. Conséquence : quand un internaute peu avisé consulte internet pour savoir où et comment placer son argent, les chances de tomber sur un site frauduleux augmentent. Les escrocs font miroiter des taux d’intérêts défiant toute concurrence pour convaincre leurs proies d’effectuer les virements.

PUBLICITÉ

Alerté, 60 millions de consommateurs met en garde les internautes contre les offres trop alléchantes. "Si par exemple on vous promet un placement avec des rendements supérieurs à ceux du livret A, il faut se méfier", rappelle le magazine. "Il ne faut pas cliquer sur la publicité ni donner ses coordonnées. Il vaut mieux s'adresser directement à sa banque". À défaut d’appeler votre établissement bancaire, demander l’avis de ses proches reste une bonne option pour éviter de tomber dans le panneau.

VIDÉO - Un Toulousain de 17 ans soupçonné d'être le cerveau d'une arnaque bancaire géante à 1 million d'euros