Publicité
Marchés français ouverture 1 h 23 min
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,10 (+0,62 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,32 (-2,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0897
    -0,0013 (-0,12 %)
     
  • HANG SENG

    18 067,40
    -225,98 (-1,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 624,76
    +2 392,29 (+4,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 304,18
    +105,61 (+8,81 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     

Arnaque au nouveau permis de conduire : ne vous faites pas avoir

Arnaque au nouveau permis de conduire : ne vous faites pas avoir (Crédit : Getty Images) (Getty Images/iStockphoto)

Dix ans avant la fin définitive du "papier rose", des escrocs commencent à faire peur aux automobilistes. Ne tombez pas dans ce piège grossier.

Il y a dix ans, le 16 septembre 2013, débutait la délivrance des nouveaux permis de conduire. De la taille d'une carte de crédit et dotée d’une puce électronique, cette pièce d’identité plastifiée et respectueuse des normes européennes se veut plus sécurisée que le fameux "papier rose" en vigueur depuis 1922. En voie de disparition, les anciens permis de conduire seront définitivement hors circuit à partir du 19 janvier 2033. Certains escrocs, conscients que la plupart des automobilistes ignorent la date exacte, essayent de tirer profit de cette situation de transition à des fins malhonnêtes.

Seuls le vol, la perte et la détérioration permettent de refaire son permis

Ce mercredi 14 juin, l’UFC-Que Choisir met en garde les Français contre de possibles arnaques. Si vous recevez un SMS, un mail ou un coup de téléphone vous indiquant que vous risquez une lourde amende si vous refusez de remplacer votre vieux permis de conduire dans les plus brefs délais, c’est une arnaque. Le but des aigrefins est toujours le même : vous inviter via un faux lien à communiquer vos données personnelles pour ensuite les dérober.

PUBLICITÉ

À LIRE AUSSI >> Permis de conduire : vers une baisse de prix et des délais plus courts ?

À dix ans de l’échéance, aucune entité ne va vous contacter pour changer de permis. "Seuls le vol, la perte, la détérioration du document ou un changement d’état civil justifient une demande de renouvellement", rappelle l’UFC-Que Choisir. Concrètement, si vous tenez à votre "papier rose", rien ne vous oblige à opter pour le permis de conduire au format carte de crédit avant 2033. Pour l’heure, inutile de vous presser puisque "vous n'avez pas à demander son remplacement", rappelle l’administration.

Si votre permis est perdu, volé ou abimé, vous pouvez obtenir le précieux sésame sur permisdeconduire.ants.gouv.fr. Prévoyez environ dix minutes pour aller au bout de votre demande.

VIDÉO - Permis de conduire : bientôt de nouvelles règles pour utiliser votre CPF