Marchés français ouverture 6 h 9 min

Arnaque : attention au "ping call", l’escroquerie à l’appel en absence

Arnaque : attention au "ping call", l’escroquerie à l’appel en absence

Une technique d’arnaque courante, baptisée le ping call, prend de l’ampleur ces derniers mois. La Police nationale appelle à la plus grande vigilance

Vous recevez un appel téléphonique sans avoir le temps de décrocher ? Vous êtes peut-être victime d’une arnaque. La Police nationale alerte sur le phénomène du ping call, une tentative d’escroquerie qui consiste à inciter un abonné à rappeler un numéro surtaxé juste avant que celui-ci ne réponde.

Dans la plupart des cas, la personne rappelle tout de suite le numéro affiché et tombe en réalité sur un numéro surtaxé. Les escrocs essayent alors de garder la victime un maximum de temps au téléphone pour gagner le plus d’argent possible. Si la technique n’est pas nouvelle, les escrocs utilisent maintenant des numéros traditionnels 01, 02, 04 etc... plutôt que des 0 899 pour gagner votre confiance. 

Que faire en cas de doute ? 

La police recommande de ne pas rappeler si vous n’avez aucun message sur votre répondeur. “Si un interlocuteur cherche vraiment à vous joindre, il rappellera ou laissera un message sur votre répondeur”, précise-t-elle. 

Si vous pensez être victime d’une arnaque, envoyez gratuitement, un SMS au 33 700 avec le message suivant : “Spam vocal 01 XX XX XX XX” en indiquant le numéro du suspect. Il est aussi possible de déclarer le numéro comme spam sur le site 33700.fr, une plateforme recommandée par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

Si jamais vous avez été quand même victime de cette escroquerie, contactez le numéro Info escroquerie au 0 805 805 817 (service et appel gratuits) ou visitez la plateforme internet-signalement.gouv.fr.

Ce contenu peut également vous intéresser :