La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 611,69
    -69,45 (-1,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 599,55
    -41,82 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,24 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2085
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 827,70
    -23,70 (-1,28 %)
     
  • BTC-EUR

    29 514,86
    +539,60 (+1,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    701,93
    -33,21 (-4,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,04
    -1,53 (-2,86 %)
     
  • DAX

    13 787,73
    -137,37 (-0,99 %)
     
  • FTSE 100

    6 735,71
    -66,25 (-0,97 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,10 (-0,87 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 519,18
    -179,12 (-0,62 %)
     
  • HANG SENG

    28 573,86
    +76,96 (+0,27 %)
     
  • GBP/USD

    1,3591
    -0,0100 (-0,73 %)
     

APL : la réforme officiellement fixée au 1er avril 2020

Marie-Eve FRÉNAY

L’aide personnalisée au logement (APL) va bientôt se mettre au « temps réel ». A partir du 1er avril, le calcul de cette aide ne sera plus basé sur vos revenus d’il y a 2 ans, mais sur ceux perçus au cours des 12 derniers mois. Un décret publié ce 31 décembre au Journal officiel vient confirmer ce nouvel agenda. Pour rappel, cette réforme a par deux fois été reportée. Initialement prévue pour 2019, elle a été dans un premier temps décalée au 1er janvier 2020. Finalement, elle a, à nouveau, été décalée d’un trimestre, afin de donner un peu plus de temps à la Caisse nationale des allocations familiales pour se préparer à ce changement, a indiqué le 26 décembre dernier Julien Denormandie, le ministre chargé de la Ville et du Logement.

Parmi les bénéficiaires des diverses aides au logement – 6,5 millions d’allocataires dont près de 3 millions pour les APL –, une très large majorité sera concernée par le temps réel, mais s'il subsiste quelques exceptions. Ainsi les revenus professionnels des travailleurs indépendants – ceux réalisant des bénéfices industriels et commerciaux, des bénéfices agricoles et des bénéfices non commerciaux – seront toujours pris en compte avec deux ans de décalage.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Immobilier : les 8 changements qui vous attendent en 2020
- Netflix : son action en bourse a bondi de 4150% en 10 ans
- Impôt sur le revenu : comment déduire un logement dans ses frais professionnels