La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 756,81
    -57,58 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    15 161,79
    +0,26 (+0,00 %)
     
  • Nikkei 225

    30 323,34
    -188,37 (-0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,1761
    -0,0065 (-0,55 %)
     
  • HANG SENG

    24 667,85
    -365,36 (-1,46 %)
     
  • BTC-EUR

    40 414,20
    -667,13 (-1,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 219,94
    -13,34 (-1,08 %)
     
  • S&P 500

    4 473,52
    -7,18 (-0,16 %)
     

Amour : selon les experts, on peut rencontrer la bonne personne au mauvais moment

·1 min de lecture

Avez-vous déjà rencontré quelqu'un qui correspond exactement à ce que vous recherchez chez un partenaire, mais qui quitte le pays la semaine suivante ? Êtes-vous déjà tombé amoureux de quelqu'un qui n'est "pas prêt pour sortir avec vous en ce moment" ? Avez-vous déjà eu une chimie incroyable avec un collègue mais que vous n'avez pas pu poursuivre en raison d'une politique très stricte d'interdiction de sortir avec vos collègues? Si l'un de ces trois scénarios vous semble familier, il est probable que vous vous soyez retrouvé avec la bonne personne, au mauvais moment.

Pas de timing pour rencontrer sa moitié

Il n'y a pas de bon ou mauvais moment pour rencontrer la bonne personne. Parfois même ce n'est absolument pas le moment idéal, on peut même parler de mauvais timing bien que vous ayez trouvé la bonne personne.

A lire également :

Retrouvez cet article sur Grazia.fr

Pourquoi mon chat feule-t-il ?
Faire l'amour le matin ou le soir ? Voici ce que préfèrent les Français selon un sondage !
“Rosénade” : quelle est cette nouvelle boisson de l'été qui fait le buzz ?
Cette application révolutionnaire permet d'aller récupérer vos affaires chez votre ex à votre place
Le consentement c'est sexy : voici de jolies manières de le demander

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles