Publicité
La bourse ferme dans 4 h 50 min
  • CAC 40

    7 490,62
    -12,65 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 842,06
    +2,92 (+0,06 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • Gold future

    2 336,40
    -12,70 (-0,54 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 388,52
    -643,45 (-1,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 357,63
    -30,53 (-2,20 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,30
    -0,15 (-0,19 %)
     
  • DAX

    17 979,72
    -22,30 (-0,12 %)
     
  • FTSE 100

    8 123,07
    -23,79 (-0,29 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,28 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 102,44
    -712,12 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 936,12
    -5,66 (-0,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2664
    -0,0022 (-0,17 %)
     

AMD, Broadcom, Cisco, Google, Hewlett Packard Enterprise, Intel, Meta et Microsoft créent le groupe promoteur Ultra Accelerator Link (UALink) pour stimuler la connectivité IA des centres de données

Le groupe développe une interface standard ouverte pour permettre une interconnexion de communications à haute performance et à faible latence pour les accélérateurs d'IA de prochaine génération dans les centres de données

BEAVERTON, Oregon, May 30, 2024--(BUSINESS WIRE)--AMD, Broadcom, Cisco, Google, Hewlett Packard Enterprise (HPE), Intel, Meta et Microsoft annoncent aujourd'hui s'être mis d'accord pour développer une nouvelle norme sectorielle dédiée à l'avancement de la communication à haute vitesse et à faible latence pour les systèmes d'IA à grande échelle interconnectant les centres de données.

Appelé Ultra Accelerator Link (UALink), ce groupe initial définira et établira une norme industrielle ouverte qui permettra aux accélérateurs d'IA de communiquer plus efficacement. En créant une interconnexion basée sur des normes ouvertes, UALink permettra aux fabricants de systèmes, aux professionnels de l'informatique et aux intégrateurs de systèmes de créer une voie pour une intégration plus facile, une flexibilité accrue et une plus grande évolutivité de leurs centres de données connectés à l'IA.

Les sociétés du groupe promoteur apportent une vaste expérience dans la création de solutions IA et HPC à grande échelle basées sur des normes ouvertes, l'efficience et un soutien robuste de l'écosystème.

PUBLICITÉ

Promouvoir l'évolutivité des charges de travail d'IA

À mesure que la demande en calcul d'IA augmente, il est essentiel de disposer d'un réseau de mise à l'échelle robuste, à faible latence et efficient qui peut facilement ajouter des ressources informatiques à une seule instance. La création d'une norme standard ouverte pour les capacités de mise à l'échelle aidera à établir un environnement ouvert et performant pour les charges de travail d'IA, offrant les performances les plus élevées possibles.

C'est là qu'UALink et une spécification sectorielle deviennent essentielles pour normaliser l'interface pour les applications d'IA et d'apprentissage automatique, HPC et cloud pour la prochaine génération de centres de données et d'implémentations d'IA. Le groupe développera une spécification pour définir une interconnexion à haute vitesse et à faible latence pour les communications à grande échelle entre les accélérateurs et les commutateurs dans les pods de calcul d'IA.

La spécification 1.0 permettra la connexion de jusqu'à 1 024 accélérateurs au sein d'un pod de calcul d'IA et permettra des charges directes et des stockages entre la mémoire attachée aux accélérateurs, comme les GPU, dans le pod. Le groupe promoteur UALink a formé l'UALink Consortium et anticipe une constitution au troisième trimestre de 2024. La spécification 1.0 devrait être disponible au troisième trimestre de 2024 et mise à la disposition des entreprises qui rejoignent le consortium Ultra Accelerator Link (UALink).

À propos d'Ultra Accelerator Link

Ultra Accelerator Link (UALink) est une technologie d'interconnexion d'accélérateurs à grande vitesse qui améliore les performances des clusters IA/ML de nouvelle génération. AMD, Broadcom, Cisco, Google, HPE, Intel, Meta et Microsoft forment un organisme de normalisation de l'industrie ouvert pour développer des spécifications techniques qui facilitent des performances inédites pour les modèles d'utilisation émergents tout en prenant en charge un écosystème ouvert pour les accélérateurs de centres de données.

Citations

« Le travail effectué par les entreprises d’UALink pour créer un tissu d’accélérateur ouvert, hautement performant et évolutif est essentiel pour l’avenir de l’IA. Ensemble, nous apportons une vaste expérience dans la création de solutions d'IA à grande échelle et de calcul haute performance basées sur des normes ouvertes, l'efficience et un soutien robuste à l'écosystème. AMD s’engage à apporter son expertise, ses technologies et ses capacités au groupe ainsi qu’à d’autres initiatives de l’industrie ouverte pour faire progresser tous les aspects de la technologie de l’IA et consolider un écosystème d’IA ouvert. » – Forrest Norrod, vice-président exécutif et directeur général, Data Center Solutions Group, AMD

« Broadcom est fier d’être l’un des membres fondateurs de l'UALink Consortium, en s’appuyant sur notre engagement à long terme visant à accroître la mise en œuvre de la technologie d’IA à grande échelle dans les centres de données. Il est essentiel de soutenir une collaboration écosystémique ouverte pour permettre l’expansion des réseaux avec une variété de solutions à haut débit et à faible latence. » – Jas Tremblay, vice-président et directeur général, Data Center Solutions Group, Broadcom

« Les interconnexions à très haute performance deviennent de plus en plus importantes à mesure que les charges de travail liées à l’IA continuent de croître en taille et en portée. Ensemble, nous nous engageons à développer UALink, qui sera une solution évolutive et ouverte disponible pour aider à surmonter certains des défis liés à la construction de superordinateurs IA. » – Martin Lund, vice-président exécutif, Common Hardware Group, Cisco

« Les normes ouvertes sont importantes pour HPE, alors que nous innovons dans le supercalcul et augmentons l’accès aux systèmes. En tant que membre fondateur du consortium industriel UALink, nous nous réjouissons à la perspective d’apporter notre expertise en matière de réseaux et de systèmes à haute performance et de collaborer au développement d’une nouvelle norme ouverte pour les interconnexions d’accélérateurs pour la prochaine génération de superordinateurs. » – Trish Damkroger, vice-présidente principale et directrice générale, HPC & AI Infrastructure Solutions, HPE

« UALink est une étape importante pour l’avancement du calcul fondé sur l’intelligence artificielle. Intel est fier de codiriger cette nouvelle technologie et d'apporter son expertise dans la création d'un écosystème d'IA ouvert et dynamique. En tant que membre fondateur de ce nouveau consortium, nous nous réjouissons à la perspective d'une nouvelle vague d'innovation dans l'industrie et de création de valeur pour les clients grâce à la norme UALink. Cette initiative renforce l’engagement d’Intel en faveur de l’innovation dans la connectivité de l’IA, qui inclut des rôles de direction au sein de l'Ultra Ethernet Consortium et d’autres organismes de normalisation. » – Sachin Katti, vice-président principal et directeur général, Network and Edge Group, Intel Corporation

« En très peu de temps, l’industrie technologique a relevé les défis présentés par l’IA et le HPC. L'interconnexion d'accélérateurs tels que les GPU nécessite une perspective holistique lorsque l'on cherche à améliorer les efficiences et les performances. Chez UEC, nous pensons que l’approche de mise à l’échelle d’UALink pour résoudre les problématiques liées aux clusters de modules complète notre propre protocole évolutif, et nous nous réjouissons à la perspective de collaborer à la création d’une solution ouverte, respectueuse de l’écosystème et à l’échelle de l’industrie qui réponde aux deux types de besoins à l’avenir. » – J Metz, Ph.D., président, Ultra Ethernet Consortium

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20240530707832/fr/

Contacts

Nolan Morgan
+1 971-271-2657
nmorgan@nereus-worldwide.com