Publicité
La bourse ferme dans 7 h 11 min
  • CAC 40

    7 585,39
    -36,63 (-0,48 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 899,08
    +1,64 (+0,03 %)
     
  • Dow Jones

    40 415,44
    +127,91 (+0,32 %)
     
  • EUR/USD

    1,0877
    -0,0017 (-0,15 %)
     
  • Gold future

    2 399,00
    +4,30 (+0,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 307,90
    -616,90 (-1,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 371,81
    -13,45 (-0,97 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,95
    +0,17 (+0,21 %)
     
  • DAX

    18 478,56
    +71,49 (+0,39 %)
     
  • FTSE 100

    8 156,83
    -41,95 (-0,51 %)
     
  • Nasdaq

    18 007,57
    +280,63 (+1,58 %)
     
  • S&P 500

    5 564,41
    +59,41 (+1,08 %)
     
  • Nikkei 225

    39 594,39
    -4,61 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    17 482,50
    -153,38 (-0,87 %)
     
  • GBP/USD

    1,2916
    -0,0017 (-0,13 %)
     

Allocation chômage : conditions, calcul, durée et montant de l’ARE

L'ARE est un revenu de remplacement versé aux personnes inscrites comme demandeuses d'emploi après la perte involontaire de leur emploi. Aussi appelée indemnité chômage, elle est versée par France Travail (ex-Pôle emploi) et vise à compenser partiellement la perte de revenus suite à l'arrêt du contrat de travail, tout en incitant les chômeurs à reprendre une activité professionnelle. Le versement de l'allocation chômage d'aide au retour à l'emploi implique diverses conditions.

Pour prétendre au versement des allocations chômage d’aide au retour à l’emploi (ARE), plus communément appelées “allocations chômage”, le demandeur doit répondre à des conditions de différentes natures.

La première condition pour toucher le chômage porte sur la privation involontaire d'emploi. Elle doit résulter soit :

À noter : certaines démissions justifiées par des impératifs professionnels ou familiaux peuvent être considérées comme légitimes et ouvrent droit aux allocations chômage.

PUBLICITÉ

Le demandeur d'emploi doit :

En plus des conditions citées plus haut, le demandeur d'emploi âgé de moins de 53 ans doit avoir été salarié au minimum six mois, soit 130 jours ou 910 heures, au cours des 24 derniers mois qui précèdent la fin de son contrat. Cette période minimale de travail est appelée durée d'affiliation.

Pour les personnes entre 53 et 54 ans et les plus de 55 ans, la période travaillée doit être la même, mais elle s'étale sur les 36 derniers mois.

Les périodes de formation sont comptabilisées comme des (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

MBA : combien ça coûte... et surtout combien ça rapporte
Législatives 2024 : vos allocations chômage vont-elles diminuer, malgré la mise sur pause de la réforme ?
Droit à l’image : pouvez-vous refuser d’apparaître sur les réseaux sociaux de votre entreprise ?
Syndrome de l'imposteur : pour renforcer vos compétences, imitez les autres !
Législatives 2024 : pouvez-vous aller voter sur vos heures de travail ?