Marchés français ouverture 7 h 8 min
  • Dow Jones

    30 946,99
    -491,31 (-1,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 181,54
    -343,06 (-2,98 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,17 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0525
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,47 (+0,85 %)
     
  • BTC-EUR

    19 255,83
    -601,16 (-3,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    441,05
    -9,01 (-2,00 %)
     
  • S&P 500

    3 821,55
    -78,56 (-2,01 %)
     

Aérien : sans mesures "rapides et agressives", le secteur ne respectera pas l'Accord de Paris sur le climat

Des politiques publiques "rapides, agressives et soutenues" seront nécessaires pour que le rythme de décarbonation du secteur aérien soit de justesse compatible avec les objectifs de limitation du réchauffement climatique, prévient jeudi 9 juin un groupe de réflexion. L'International Council on Clean Transportation (ICCT) estime, dans une étude, que les émissions de l'aviation en valeur absolue devront commencer à décroître avant la fin de la décennie, et si possible avant 2025, pour rester "dans les clous" de l'Accord de Paris de 2015.

L'ICCT a établi trois scénarios, au-delà de celui "de base" dans lequel aucune mesure ne serait prise et qui verrait le secteur aérien émettre 48,6 gigatonnes de CO2 entre 2020 et 2050, l'inscrivant dans une trajectoire bien au-delà des 2°C de réchauffement, maximum énoncé par la COP21. Sauf à limiter sévèrement la croissance du trafic ou à lancer des opérations de capture de carbone, aucun des scénarios de l'ICCT ne voit le secteur aérien se placer sur une trajectoire de 1,5°C, l'objectif le plus ambitieux de l'Accord de Paris.

Mais si un maximum de mesures étaient prises, comme le recours massif aux carburants d'aviation durables (sustainable aviation fuels, SAF) élaborés à base de biomasse ou à terme de combinaison de CO2 et d'hydrogène "vert", le "budget carbone" de l'aviation en 2020-2050 pourrait être réduit à 22,5 gigatonnes, compatible avec un réchauffement de 1,75°C, estime l'ICCT.

Dans cette modélisation, "des interventions rapides, agressives (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le Royaume-Uni va doper son économie plombée par l’inflation : le conseil Bourse
La République tchèque veut multiplier ses réserves d’or par 9, la Pologne et la Hongrie pas en reste
La BCE va agir face à l'inflation, le taux à 10 ans de la France à 2%, le CAC 40 décroche
Machines d’excellence et usines clefs en main
Dassault et Airbus ne trouvent pas d'accord, le projet d'avion de combat européen SCAF repoussé ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles