La bourse ferme dans 3 min
  • CAC 40

    6 694,29
    -11,32 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 161,85
    -10,32 (-0,25 %)
     
  • Dow Jones

    35 482,22
    -127,12 (-0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,1646
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • Gold future

    1 780,80
    -4,10 (-0,23 %)
     
  • BTC-EUR

    54 424,77
    -3 002,86 (-5,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 496,39
    -38,25 (-2,49 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,10
    -2,32 (-2,78 %)
     
  • DAX

    15 492,02
    -30,90 (-0,20 %)
     
  • FTSE 100

    7 197,34
    -25,76 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    15 166,35
    +44,67 (+0,30 %)
     
  • S&P 500

    4 532,04
    -4,15 (-0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    28 708,58
    -546,97 (-1,87 %)
     
  • HANG SENG

    26 017,53
    -118,49 (-0,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3813
    -0,0013 (-0,09 %)
     

5 choses à savoir sur TikTok

·6 min de lecture

Chaque mercredi, Yahoo vous invite à mieux connaître une entreprise. Petits secrets, anecdotes, histoires insolites, ne manquez pas l’occasion d’épater vos amis. Pour ce 60e épisode, zoom sur le réseau social qui explose tous les records : TikTok.

1 - L’application revendique 1 milliard d’utilisateurs actifs

Quatre ans seulement après son lancement, elle a ringardisé tous ses concurrents. Déjà ultra-populaire avant la pandémie, la plateforme chinoise a capitalisé sur les multiples confinements et la fermeture des écoles dans le monde entier en 2020 pour devenir LE réseau social du moment. Mais au fait, TikTok c’est quoi ? Une application construite sur le principe de vidéos courtes, limitées à 60 secondes puis 3 minutes — pour rivaliser avec YouTube et Instagram — où les ados se filment en train de chanter, danser ou encore réaliser des défis en tous genres. Lancée en 2017 à l’international par le groupe chinois ByteDance, l’application bat des records. En 2020, TikTok est devenue la plus téléchargée dans le monde (850 millions de fois) supplantant les réseaux sociaux du groupe Facebook —toujours très populaires surtout lorsqu’ils fonctionnent.

>> Inscrivez-vous à notre newsletter "Yahoo Pour Vous" pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

Ce n’est pas tout. Le géant chinois a aussi annoncé avoir franchi le cap du milliard d’utilisateurs actifs. Concrètement, près d’un être humain sur six dans le monde se connecte à l’application au moins une fois par mois. Enfin, TikTok a réussi la prouesse de dépasser YouTube en temps de visionnage aux États-Unis et au Royaume-Uni. Comment dit-on "ascension fulgurante" en chinois ?

2 - Léa Elui, la star française de TikTok

Son nom ne vous dit peut-être rien mais vos enfants et petits-enfants la connaissent très probablement. Du haut de ses 20 ans, Léa Elui est la Française la plus suivie sur les réseaux sociaux et notamment sur TikTok où elle a dépassé les 15 millions d’abonnés. Son histoire n’est pas banale. Mal dans sa peau et victime de harcèlement scolaire au lycée, l’adolescente, déscolarisée, trouve refuge sur les réseaux sociaux. Un jour de 2017, Léa enregistre et poste une vidéo de sa spécialité, la danse du ventre. 

À LIRE AUSSI >> Qui est Léa Elui, la star française de TikTok et égérie Givenchy ?

La machine s’emballe, les abonnés aussi. La tiktokeuse voit sa communauté bondir de 2 000 à 100 000 abonnés. A-t-elle eu peur de voir ressurgir sur les réseaux sociaux le harcèlement dont elle a été victime ? "La magie aussi des réseaux sociaux, c’est que si quelqu’un t’embête sur internet, on a juste à cliquer sur un bouton et la personne on ne la voit plus (….) J’aurais bien aimé avoir un bouton "bloquer" en vrai", confiait-elle à l’émission Sept à huit il y a tout juste un an. 

Sa notoriété 2.0 lui ouvre de nombreuses portes. La jeune femme a ainsi été choisie comme égérie par la maison de luxe Givenchy.

Lea Elui (Edward Berthelot / Getty Images)
Lea Elui (Edward Berthelot / Getty Images)

3 - Qui se cache derrière TikTok ?

Si tout le monde associe facilement Facebook à Mark Zuckerberg, Amazon à Jeff Bezos et Tesla à Elon Musk, l’identité de l’homme à l’origine de TikTok et de sa société mère ByteDance est beaucoup moins connue. Alors que son application vedette est une ode à l’exhibitionnisme en ligne, Zhang Yiming cultive quant à lui une certaine discrétion. Né en 1983, le trentenaire a lancé ByteDance, en 2012, avec un ami. Les deux hommes qui travaillent main dans la main ont progressivement transformé le géant chinois de l’internet avant de faire de TikTok l’une des start-up les mieux valorisées au monde. À même pas 40 ans, Zhang Yiming est aujourd’hui à la tête d’une fortune de 44,5 milliards de dollars.

Pas "très sociable" comme il le reconnaît lui-même, le patron a laissé les rênes de l’entreprise en mai dernier à Liang Rubo, également co-fondateur de Bytedance et jusqu'ici à la tête des ressources humaines.

 Zhang Yiming (VCG/VCG via Getty Images)
Zhang Yiming (VCG/VCG via Getty Images)

4 - Trump voulait interdire TikTok aux États-Unis

TikTok, le symbole de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine ? Lorsqu’il était encore président, Donald Trump a fait tout son possible pour interdire le réseau social sur le sol américain. "Nous l'interdisons aux États-Unis", a-t-il déclaré à propos de TikTok, à des journalistes à bord d'Air Force One. "Je signerai le document demain". L’ancien locataire de la Maison-Blanche craignait que l’application préférée des adolescents soit utilisée par la Chine dans le but de nuire aux États-Unis en récupérant, par exemple, des données personnelles pour les services de renseignement chinois. Des accusations d’espionnage rejetées avec force par Pékin.

Instagram, YouTube, Twitter... : Retrouvez tous nos épisodes ici

Après plusieurs épisodes d’un feuilleton rocambolesque, TikTok a finalement obtenu gain de cause contre le gouvernement américain. Le tribunal de Washington a suspendu un décret de l’administration Trump visant à bannir sur le sol américain l’application de mini-vidéos. Une manoeuvre jugée "arbitraire et capricieuse" par la justice. 

5 - Les jeunes nés en 2010 pris pour cible

Subir menaces, moqueries et insultes à cause de son année de naissance, c’est visiblement possible. Parce qu’ils sont nés en 2010, une génération entière d’enfants est victime de harcèlement sur les réseaux sociaux, au collège et même dans la rue. Sous le hashtag #Anti2010, des commentaires haineux visent depuis quelques mois sur les réseaux sociaux ces élèves qui viennent d’entrer en 6e.

Comment expliquer cette guerre générationnelle entre les "2010" et leurs camarades "plus anciens" ? En réalité, les 2007 (élèves de troisième), 2008 (quatrième) ou 2009 (cinquième) n’apprécieraient pas les goûts jugés "enfantins" de ceux qui découvrent le collège cette année. Selon Le Parisien, le jeu vidéo Fortnite est en partie responsable de cette guéguerre entre collégiens. Les "anciens" reprocheraient aux plus jeunes de ne pas respecter les codes de ce jeu qui fait fureur dans les cours de récré. Preuve de la scission : les enfants nés en 2010 sont parfois appelés les "Fortkids". 

Le clip Pop It Mania, de Pink Lily, une jeune youtubeuse et gameuse, mettant en scène des fillettes nées en 2010 est aussi particulièrement tournée en dérision. Face à ce fléau, TikTok a réagi et bloqué le hashtag #anti2010. Pas sûr que cela suffise à décourager les plus virulents. 

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles