Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,21 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +34,30 (+1,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 635,03
    +103,07 (+0,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 370,27
    -3,58 (-0,26 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    +0,77 (+0,97 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,39 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,35 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,88 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,08 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2706
    +0,0035 (+0,28 %)
     

Bonne nouvelle : la hausse des salaires reste bien au-dessus de celle de l’inflation en 2024

Olivier Le Moal/Adobe Stock

Il faut bien trouver de quoi se rassurer. Malgré les difficultés toujours prégnantes des Français concernant leur pouvoir d’achat, la hausse des salaires a largement dépassé l’évolution des prix à la consommation, début 2024. C’est ce que rapporte BFM TV, qui cite ici les chiffres de la Direction de l'Animation de la Recherche, des Études et des Statistiques (Dares), qui s’est penchée sur l’indice du salaire mensuel de base (SMB).

Selon l’organisme, cet indice a progressé de 1,3 % au cours du premier trimestre 2024. Sur un an, il progresse de 3,3 %, après les 3,9 % du trimestre précédent. Dans le même laps de temps, l’inflation s’est établie à 2,1 % entre mars 2023 et mars 2024. Petite soustraction : l’évolution du salaire de base est supérieure de 1,2 point à celle des prix à la consommation. Au premier trimestre de l’année 2023, elle n’était supérieure que de 0,2 point.

L’indice du salaire horaire de base des ouvriers et des employés (SHBOE) est celui qui a le mieux progressé, en comparaison de l’ensemble des rémunérations mensuelles (+1,4 % dans les entreprises de dix salariés). Les ouvriers sont la catégorie socioprofessionnelle qui enregistre le gain le plus important : +3,8 % du salaire mensuel de base contre 3,4 % pour les employés, 3 % pour les professions intermédiaires et 2,8 % pour les cadres.

Toutes les catégories de salariés sont aujourd’hui dans le vert. Y compris les cadres, qui avaient perdu du pouvoir d’achat au quatrième trimestre 2023. Tout ceci forme donc une (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un ex-salarié d’Amazon raconte comment l’entreprise surveille tout grâce à des mouchards
«Les femmes considérées comme très gentilles n’obtiennent pas d’augmentation de salaire»
Travail à temps partiel : principe, durée et mise en place
Peut-on déjà prédire les démissions des salariés grâce à l'IA ?
«Des méthodes de management mafieuses» : plusieurs salariés de La Poste témoignent