Marchés français ouverture 6 h 19 min
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,72 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,83 (-1,92 %)
     
  • Nikkei 225

    27 845,60
    -183,97 (-0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,1296
    -0,0022 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    23 420,44
    -346,25 (-1,46 %)
     
  • BTC-EUR

    42 900,21
    -903,81 (-2,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 243,90
    -197,86 (-13,72 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     

5 choses à savoir sur Gifi

·6 min de lecture

Chaque mercredi, Yahoo vous invite à mieux connaître une entreprise. Petits secrets, anecdotes, histoires insolites, ne manquez pas l’occasion d’épater vos amis. Pour ce 64e épisode, focus sur le numéro 1 français du discount non-alimentaire qui souffle ses 40 bougies en 2021 : Gifi.

1 - Son slogan est cultissime

Si l’on vous dit "À fond la forme", vous pensez directement à Decathlon. Si vous entendez "Parce que nous le valons bien", le lien est rapidement établi avec L’Oréal. Pour Gifi, l’association entre l’enseigne et son slogan est peut-être même encore plus forte. En 1993, douze ans après son lancement, l’enseigne de distribution de produits à petits prix pour la maison inaugure son 50e magasin. Philippe Ginestet, son fondateur, imagine à cette occasion un slogan publicitaire court et percutant désormais connu de tous : "Gifi, des idées de génie !" Ce joli coup de communication a été savamment pensé par le patron de l'enseigne. "Philippe Ginestet cherchait un slogan impactant avec une rime. On peut dire qu’il ne s’est pas trompé, même Gad Elmaleh le fait chanter à son public", se souvient le porte-parole de la marque pour strategies.fr. Difficile en effet de faire plus iconique.

Gifi (Crédit photo : PASCAL PAVANI/AFP via Getty Images)
Gifi (Crédit photo : PASCAL PAVANI/AFP via Getty Images)

2 - "L’intuition de sa vie" a rendu son fondateur milliardaire

Il arrive que certains managers ou chefs d’entreprise soient persuadés d’avoir des "idées de génie" au grand dam de leurs équipes obligées de composer avec les humeurs de leurs supérieurs. Philippe Ginestet, lui, a réellement eu l’idée révolutionnaire qui a changé sa vie il y a tout juste quarante ans. Et pourtant, rien ne prédestinait ce fils de maquignon à devenir l’une des plus grandes fortunes de France. Avant d’être à la tête d’un empire du hard discount, l’entrepreneur originaire de Villeneuve-sur-Lot, pas vraiment passionné par l’école, a enchaîné les petits boulots jusqu’à devenir le meilleur vendeur de France d'aspirateurs Electrolux. 

>> Inscrivez-vous à notre newsletter "Yahoo Pour Vous" pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

En 1981, Philippe Ginestet veut "mettre à l’abri sa famille" et ouvre son premier magasin "en dur" dans un hangar chez lui, à Villeneuve-sur-Lot qu’il appelle "Gifi le vrai soldeur". "À l'ouverture, il y avait du monde partout. Un Villeneuvois est venu me voir pour me demander si j'étais content : j'ai répondu que oui, que j'espérais que ça allait durer. Et il m'a alors dit quelque chose que je n'ai jamais oublié : 'Mais ça, c'est l'effet ouverture, ça ne va pas durer justement !' J'ai compris qu'il avait raison. Et j'ai ouvert un 2e puis un 3e et un 4e magasin", raconte le chef d’entreprise à La Dépêche du Midi en 2017. Aujourd’hui, le patron autodidacte règne sur un empire de plus de 550 magasins représentant près de 1,4 milliard d’euros de chiffre d’affaires annuel. Aujourd'hui âgé de 67 ans, il fait partie du cercle très fermé des milliardaires français. Sa fortune est estimée à 1,7 milliard d’euros selon les estimations de Forbes d'avril dernier.

3 - D’où vient le nom de Gifi ?

En arpentant les rayons de l’enseigne discount, vous vous êtes peut-être déjà demandé pourquoi Gifi s’appelait Gifi. La raison de cette appellation découle en réalité d’une certaine logique. Le fondateur de la chaîne de magasins Philippe Ginestet a tout simplement choisi de prendre les premières syllabes de son nom (GI) et de son prénom (PHI transformé en FI) puis de les regrouper pour former le nom que tous les Français connaissent. Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? 

Action, Primark, Lidl... : Retrouvez tous nos épisodes ici

Après tout, tout le monde ne peut pas s’appeler Adolphe Leroy et Rose Merlin. En suivant ce procédé, le désormais ex-groupe Facebook ne s’appellerait pas Meta mais Zuma. On vous laisse choisir celui que vous préférez.

4 - Un bad buzz pour ses 35 ans

Gifi espère un 40e anniversaire plus serein que le 35e. En 2016, l’enseigne s’est retrouvée au coeur d’une polémique suite à un spot publicitaire jugé de mauvais goût par de nombreux internautes. On y voit une jeune femme en sous-vêtements, un homme entre les jambes. Après quelques sous-entendus coquins, la réalité apparaît au grand jour : le couple joue en réalité au Bravoloto, une application mobile de loterie promue par Gifi. Malgré la pluie de commentaires négatifs, Gifi a assumé sans complexe l’humour potache de cette publicité.

"On a donné carte blanche à Bravoloto pour faire le buzz sur le net sur le ton de l’humour. On a trouvé la vidéo très drôle et absolument pas choquante". Même s'il reconnaît que le spot peut choquer, il préfère parler de "degrés différents de sensibilité humoristique", explique Thierry Boukhari, directeur délégué du groupe.

5 - Des promos spéciales déconfinement ont énervé certains clients

En proposant 50% de réduction sur tout le magasin à la sortie du premier confinement après deux mois de fermeture, Gifi pensait sans doute bien faire. Si l’enseigne à petits prix a, certes, réussi à doubler sa fréquentation sur les deux dernières semaines de mai, l’initiative a fortement déplu à ses clients en plus d’être critiquée par 60 millions de consommateurs. La raison de cette fronde ? Les clients ne repartaient pas avec des articles payés moitié prix mais avec des bons d’achats à utiliser à compter du 1er juin pour les faire revenir.

Lorsqu’ils sont revenus pour utiliser leurs coupons de réductions, des clients ont constaté de grosses différences de prix sur certains produits entre mai et juin, comme le relaie 60 millions de consommateurs. "J’ai effectué un achat de 400 euros le 11 mai chez Gifi, qui nous offrait 50 % de la valeur de notre ticket de caisse en bons d’achat valables du 8 au 20 juin. Quand je suis arrivé au magasin de Fleury-les-Aubrais, le mobilier de jardin n’était plus en rayon et le personnel était en train de tout réétiqueter avec des hausses de prix de 20 à 50 %. Je trouve ça honteux", raconte un client au magazine. 

Pour se défendre, l’enseigne évoque "des enchaînements de circonstances qui ont pu laisser croire à une tentative de manipulation des prix". "Certains magasins n’ayant pas réétiqueté assez rapidement, il y a eu en effet quelques situations d’incompréhension entre les différents prix", justifie le porte-parole. Gifi estime les hausses de prix à 3%.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles