Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 246,66
    +2 510,14 (+4,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 376,75
    +45,85 (+3,45 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Eric Ciotti au cœur d’une enquête pour «détournement de fonds publics» : «Une boule puante» ?

SOPA Images / Getty Images

Éric Ciotti dans la tourmente. Le président des Républicains doit gérer une nouvelle problématique, et ce, alors qu’il est en conflit ouvert avec les états-majors de son parti pour avoir approuvé un accord des LR avec le Rassemblement national dans le cadre des législatives anticipées. Cette fois-ci, c’est avec la justice que le patron des LR a maille à partir. Le parquet de Nice a ouvert une enquête à l’encontre d’Éric Ciotti pour détournement de fonds lors de la campagne des législatives 2022, rapporte franceinfo, le 17 juin 2024.

L’enquête a été ouverte le 31 mai dernier, à la suite d’un signalement de l’association de lutte contre la corruption Anticor. En effet, c’est un référent de l’association, lui-même candidat pour les législatives 2022, mais dans une autre circonscription qu’Éric Ciotti, qui a fait ce signalement. Il lui est reproché d’avoir détourné huit cartes de parking du port de Nice, mises à disposition par la Chambre de commerce et d'industrie. Cette enquête pour détournements publics est donc la deuxième qui vise le président des Républicains.

En effet, une première enquête préliminaire pour détournement de fonds publics a été ouverte le 22 janvier dernier. Des soupçons pèsent sur le patron des LR. Des cumuls d’emplois au conseil départemental des Alpes-Maritimes auraient pu bénéficier à Éric Ciotti. Dans son entourage, on dénonce une énième «boule puante lancée par un candidat concurrent». Interrogé par franceinfo, le directeur de campagne d'Éric Ciotti a assuré (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Charles III : découvrez le prix fou de la rénovation de Buckingham Palace
Tourisme à vélo : avez-vous une idée de son coût ? Vous serez étonné…
Comment le «roi de l'arnaque» Marco Mouly a organisé son insolvabilité
Les assurances qui sortent du lot, le retour en force de Quick… L'actu éco en 120 secondes
À 66 euros le gramme, la cocaïne inonde l'Île-de-France : un «tsunami blanc» en plein essor