La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 779,43
    -231,47 (-1,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Énergie : va-t-on enfin individualiser les frais de chauffage dans les logements collectifs ?

Cheryl Ramalho / Getty Images

Décidément, le vocabulaire des Français s’enrichit des mots de la crise. Après la résilience, terme d’érudit qu’on doit au psychologue Boris Cyrulnik, désormais dans toutes les bouches après la pandémie, c’est au tour de la frugalité et de la sobriété d’entrer dans le registre courant. Les deux substantifs sont devenus en quelques semaines les noms d’une authentique stratégie politique pour notre pays, alors que l’inflation des énergies galope. En cause non seulement le conflit entre la Russie et l’Ukraine, et l’embargo sur le gaz ou le pétrole, mais aussi les ralentissements de la production au cours des épisodes sanitaires des années 2020 et 2021. En cause aussi les dérèglements climatiques : l’eau même est devenue une denrée rare au cours de la canicule.

Bref, nous devons collectivement apprendre à ne plus utiliser inconsidérément nos énergies familières. Le Président de la République a identifié dans ces impératifs nouveaux la fin de l’insouciance et de l’abondance : insultant pour les millions de ménages qui ont toujours compté, plus encore pour ceux qui ont eu froid, qui ont limité leurs trajets en voiture et leurs déplacements.

Pour le reste, on voit ce qu’il a voulu dire. Les termes étaient peut-être adaptés aux familles les plus aisées, et encore : l’économie est une contrainte mais aussi et d’abord une éthique, qui n’est pas absente chez les plus riches. Même les utilisateurs de jets, désormais dans le collimateur des Verts, n’échapperont pas à cette hygiène : au moins (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Crédit immobilier : les taux augmentent encore en septembre
Haut-Rhin : un château vieux de 800 ans a été mis en vente sur Leboncoin pour une somme dérisoire
Prix de l'immobilier à Saint-Pierre en septembre 2022 : les indices à l'achat
Prix de l'immobilier à Saint-Denis de La Réunion en septembre 2022 : les indices à l'achat
Prix de l'immobilier à Nogent-sur-Marne en septembre 2022 : les indices à l'achat et à la location