La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 064,25
    +271,58 (+0,78 %)
     
  • Nasdaq

    14 895,12
    +114,58 (+0,78 %)
     
  • Nikkei 225

    27 728,12
    +144,04 (+0,52 %)
     
  • EUR/USD

    1,1836
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    26 204,69
    -221,86 (-0,84 %)
     
  • BTC-EUR

    34 499,17
    +754,04 (+2,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 004,93
    +29,04 (+2,98 %)
     
  • S&P 500

    4 429,10
    +26,44 (+0,60 %)
     

Wall Street termine en ordre dispersé, Tesla porte le Nasdaq à un record

·2 min de lecture
WALL STREET TERMINE EN ORDRE DISPERSÉ

par Noel Randewich et Devik Jain

(Reuters) - La Bourse de New York a fini en ordre dispersé mercredi, le Nasdaq ayant atteint un pic de clôture inédit dans le sillage de Tesla, tandis que le S&P-500 a décliné alors même que les investisseurs ont salué des données indiquant un niveau sans précédent pour l'activité manufacturière en juin aux Etats-Unis.

L'indice Dow Jones a cédé 0,21%, ou 71,34 points, à 33.874,24 points.

Le S&P-500, plus large, a perdu 4,60 points, soit 0,11%, à 4.241,84 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 18,46 points (0,13%) à 14.271,73 points.

Certains titres à forte croissance, comme Nvidia et Facebook, délaissés ces derniers mois par les investisseurs au profit de valeurs censées profiter à plein de la réouverture de l'économie, ont prolongé leur rebond.

L'indice PMI "flash" du secteur manufacturier aux Etats-Unis, publié dans la journée par l'institut Markit, s'est établi à un niveau sans précédent de 62,6 en juin, contre un consensus qui ressortait à 61,5.

Mais les industriels éprouvent toujours des difficultés pour obtenir des matériaux bruts et embaucher des travailleurs qualifiés, avec pour conséquence une hausse des prix.

Ces données "vont fournir une forme de confirmation à la Fed que le temps de commencer à lever le pied de l'accélérateur n'est pas très loin", a commenté Jai Malhi, stratégiste chez JP Morgan Asset Management.

Le président de la Réserve fédérale américaine, Jerome Powell, a confirmé mardi que la banque centrale ne voulait pas relever trop rapidement les taux d'intérêt en se basant uniquement sur les craintes d'une inflation à venir.

Les commentaires de Jerome Powell devant une sous-commission parlementaire sont intervenus une semaine après que la Fed a dit anticiper une hausse de ses taux plus tôt que prévu, dès 2023, provoquant un rebond des valeurs à forte croissance, dont les principaux titres technologiques.

"Les gens déplacent l'argent vers ce qui a marché. Ils cherchent grosso modo une dynamique et ils regardent les performances des trois dernières années pour savoir prendre", a déclaré Mike Zigmont, en charge du trading chez Harvest Volatility Management, à New York.

Huit des 11 secteurs majeurs du S&P-500 ont décliné.

Côté valeurs, Tesla a bondi de 5,3% après l'annonce de l'ouverture en Chine de la première station de chargement de batteries du constructeur automobile, alimentée par ses propres installations de production solaire et de stockage.

Nikola Corp est reparti à la hausse après avoir fait part d'un investissement de 50 millions de dollars dans Wabash Valley Resources pour produire dans le Midwest américain de l'hydrogène pur pour ses pick-up à zéro émission.

(version française Jean Terzian)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles