La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 638,64
    -271,73 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    12 198,74
    -7,11 (-0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 433,62
    -211,09 (-0,79 %)
     
  • EUR/USD

    1,1933
    -0,0037 (-0,31 %)
     
  • HANG SENG

    26 341,49
    -553,19 (-2,06 %)
     
  • BTC-EUR

    16 270,39
    +57,03 (+0,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    381,13
    +16,53 (+4,53 %)
     
  • S&P 500

    3 621,63
    -16,72 (-0,46 %)
     

Wall Street rebondit jeudi avant les résultats des techs US

par Herbert Lash
·2 min de lecture
LA BOURSE DE NEW YORK FINIT EN HAUSSE
LA BOURSE DE NEW YORK FINIT EN HAUSSE

par Herbert Lash

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en hausse jeudi, les investisseurs se ruant sur les grandes valeurs technologiques publiant leurs résultats après la clôture, alors que de nouveaux chiffres économiques ont un peu calmé les inquiétudes sur l'impact de la pandémie.

Ce rebond intervient après une baisse de plus de 3% intervenue la veille, preuve de la fébrilité croissante de Wall Street avant l'élection présidentielle de la semaine prochaine.

L'indice Dow Jones a ainsi clôturé en hausse de 0,52% à 26 659,11 points, le S&P-500, plus large, de 1,19%, à 3 310,11 points et le Nasdaq Composite de 1,64% à 11 185,59 points.

"Jusqu'à présent, la saison des résultats a réservé de très bonnes surprises en matière de bénéfices", a déclaré Tim Ghriskey, stratège en chef des investissements chez Inverness Counsel à New York. "Selon nous, c'est l'attente de bonnes surprises de la part de ces entreprises qui alimente la hausse."

Apple, l'une des actions les plus négociées sur le Nasdaq, Amazon.com et Alphabet Inc ont tiré la cote avant la publication de leurs résultats après la clôture, leurs produits et services ayant été très convoités pendant la première vague de confinement.

Facebook et Twitter, qui doivent également publier leurs résultats dans la journée, ont également bondi après l'annonce par Pinterest d'une reprise des dépenses publicitaires. Le titre de cette application de partage de photos a gagné plus de 28%.

L'optimisme du marché a également été alimenté par l'annonce d'une hausse de 33,1% du PIB américain en rythme annualisé sur la période juillet-septembre - une croissance sans précédent depuis le début de cette statistique en 1947 - ainsi que par la baisse des inscriptions hebdomadaires au chômage.

(Version française Jean-Michel Bélot)