La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 826,98
    -827,61 (-2,53 %)
     
  • Nasdaq

    11 547,28
    -437,25 (-3,65 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0498
    -0,0058 (-0,55 %)
     
  • HANG SENG

    20 644,28
    +41,76 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    27 630,39
    -1 223,47 (-4,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    648,85
    -21,83 (-3,26 %)
     
  • S&P 500

    3 965,01
    -123,84 (-3,03 %)
     

Les vols vers les​ ​États-Unis redécollent

© Getty Images

Nouvelles compagnies, fréquence augmentée, destinations inédites… Le trafic aérien vers les États-Unis reprend, et fort.

Avec six fois plus de recherches sur les comparateurs de vol que l’an dernier, des taux de réservation en hausse et de nouvelles liaisons, les États-Unis s’annoncent comme la destination de l’été. Pour les compagnies aériennes qui traversent l’Atlantique au départ de la France, le ciel n’est pas seulement enfin dégagé. La saison estivale sera meilleure que l’été 2019. « L’envie de voyager est là et les économies réalisées permettent de se payer un grand voyage », assure Marc Rochet, président d’Air Caraïbes et de French Bee. La filiale low cost du groupe vendéen Dubreuil inaugure en début d’après-midi son tout nouveau vol, Orly-Los Angeles. « Nous allons commencer par trois allers-retours par semaine, puis monter à six cet été », projette Marc Rochet, qui exploite déjà un Paris-New York et ouvrira en décembre une liaison vers Miami.

Le transporteur low cost, avec sa formule sans bagage et sans repas à moins de 250 euros le billet, vise une clientèle dite loisirs, de familles, d’étudiants et de touristes. Elle devrait remplir les trois avions que French Bee destine à ses vols vers les États-unis, celui de San Francisco poursuivant sa route vers Tahiti.​

Le passager débarque à Reykjavik « le temps d’un café »

Dans le ciel comme sur le créneau des petits prix, la low cost française va croiser l’islandaise Play. La toute jeune compagnie, fondée en juin 2021, a repris la semaine dernière ses vols depuis Paris vers les États-Unis. Tous ses avions font un stop à Reykjavik, à l’alle...

Lire la suite sur LeJDD

VIDÉO - A Paris, le retour des visiteurs et l'esquisse d'un tourisme "d'après"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles