La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 726,05
    -364,62 (-1,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Volkswagen : quand la conduite autonome de niveau 5 rime avec design embarrassant

Habituellement, les concept cars futuristes invitent à rêver, mais parfois, c’est moins évident. Le Gen.Travel de Volkswagen nous laisse perplexes du côté design, mais il y a quelques éléments particulièrement intéressants à retenir.

En présentant ce 23 septembre, son concept de véhicule à conduite autonome de niveau 5, Volkswagen surprend. Le concept Gen.Travel propose des éléments intéressants, mais on reste quelque peu déconcertés par son design extérieur. Il ne faut cependant pas voir ce véhicule comme l’avenir de l’automobile, mais comme un service de mobilité à consommer plutôt qu’à posséder.

Un véhicule pour la mobilité longue distance du futur

Dans ce concept, Volkswagen cherche à mettre en valeur la conduite autonome de niveau 5, comme une solution de service de mobilité innovante. Le niveau 5 de la conduite autonome correspond à un engin dont toutes les opérations de conduite sont déléguées au véhicule, il n’y a d’ailleurs plus ni volant, ni pédales, à l’intérieur. La notion de « conducteur » s’efface complètement, laissant place à des « passagers ».

vw_gentravel_concept
vw_gentravel_concept

Un concept de ce genre positionne l’engin comme une navette premium de trajets « porte-à-porte », qui complète ou remplace les vols court-courrier ou les trains. Il peut d’ailleurs circuler en convoi de plusieurs engins. Dans ce prototype 100 % électrique, plusieurs configurations intérieures sont possibles. Cela passe par la version dédiée au voyage de nuit avec deux couchettes,

[Lire la suite]