La bourse ferme dans 3 h 29 min
  • CAC 40

    6 516,69
    -6,75 (-0,10 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 751,83
    +2,48 (+0,07 %)
     
  • Dow Jones

    33 309,51
    +535,11 (+1,63 %)
     
  • EUR/USD

    1,0327
    +0,0026 (+0,25 %)
     
  • Gold future

    1 810,00
    -3,70 (-0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    23 811,09
    +1 257,87 (+5,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    579,78
    +48,56 (+9,14 %)
     
  • Pétrole WTI

    93,03
    +1,10 (+1,20 %)
     
  • DAX

    13 724,28
    +23,35 (+0,17 %)
     
  • FTSE 100

    7 481,05
    -26,06 (-0,35 %)
     
  • Nasdaq

    12 854,80
    +360,88 (+2,89 %)
     
  • S&P 500

    4 210,24
    +87,77 (+2,13 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • HANG SENG

    20 082,43
    +471,59 (+2,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,2209
    -0,0009 (-0,07 %)
     

La villa d’un octogénaire squattée après son départ en maison de retraite, les riverains furieux

La situation est invivable pour les habitants du lotissement du parc Robiony, d'après Nice-Matin. Les riverains sont excédés par l’installation de squatteurs dans une maison laissée libre après le départ d’un octogénaire en maison de retraite. « On n’en peut plus. Aujourd’hui, on a vu quatre nouveaux SDF », déplore Joëlle, une habitante du quartier. Depuis l’installation dans le quartier de ces marginaux, les désagréments sont nombreux puisqu’il y a beaucoup de bruit et plusieurs maisons ont fait l’objet de cambriolages.

Éric Ciotti, le président de la commission des finances du conseil départemental, a rendu visite aux Niçois lundi 1er août. Il a notamment déclaré : « Ici, tout le monde est en danger, les voisins et les squatteurs eux-mêmes, il faut que cela cesse. » L’ancien candidat à la primaire des Républicains en 2021 a ensuite appelé la mairie à agir pour arrêter ce désordre et protéger les habitants.

Si la présence des marginaux dérange, c’est à cause du bruit, du désordre et des cambriolages, mais pas seulement. Le sol de la maison du retraité est jonché par de nombreux sacs d’ordures qui dégagent une odeur pestilentielle. Le logement présente également un risque d’incendie puisque, lors de sa visite, Éric Ciotti a observé la présence de plusieurs produits dangereux : « Je vois des bidons d’huile ou d’essence, en tout cas des produits inflammables. »

Le député niçois réclame la plus grande sévérité pour les squatteurs précisant qu’ils risquent « jusqu’à trois ans de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Depuis 10 ans, il n'arrive pas à vendre sa maison à cause d'une erreur administrative
Immobilier locatif : où investir en Ile-de-France parmi les futures gares des prolongements de métro et RER ?
Crédit immobilier : la hausse des taux s’emballe
Consommation d'énergie : comment va-t-on mettre les propriétaires et locataires à la diète ?
Une maison historique détruite malgré le soutien de Stéphane Bern

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles