Marchés français ouverture 8 h 16 min
  • Dow Jones

    34 021,45
    +433,79 (+1,29 %)
     
  • Nasdaq

    13 124,99
    +93,31 (+0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    27 448,01
    -699,50 (-2,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,2085
    +0,0009 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    27 718,67
    -512,37 (-1,81 %)
     
  • BTC-EUR

    41 179,45
    -2 251,78 (-5,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 340,15
    -47,76 (-3,44 %)
     
  • S&P 500

    4 112,50
    +49,46 (+1,22 %)
     

Vaucluse : il escroque le fonds Covid de plus de 24 000 euros tout en continuant à toucher le RSA

·2 min de lecture
L'autoentrepreneur aurait indûment touché plus de 24 000 euros

Un homme âgé de 35 ans a été arrêté et placé en garde à vue cette semaine à Avignon, pour une vaste affaire d'escroquerie aux aides mises en place dans le cadre de la crise sanitaire.

Aucun scrupule. Si en ces temps de crise sanitaire, la solidarité trouve diverses façons de s'exprimer, certains ne se gênent pas pour en tirer un profit personnel. Ainsi, à Avignon, un homme âgé de 35 ans est soupçonné d'avoir escroqué le fonds destiné à soutenir les autoentrepreneurs en panne d'activité et d'avoir ainsi détourné plus de 24 000 euros.

Selon les informations de La Provence, cet individu aurait ainsi profité de son statut d'autoentrepreneur pour récupérer des aides qui ne se justifiaient pas : il aurait ainsi "multiplié les fausses déclarations - six demandes au total - et tronqué sciemment son chiffre d'affaires afin d'obtenir des aides versées dans le cadre du fonds de solidarité entre mars et décembre 2020".

L'escroc était "en train d'organiser son insolvabilité"

D'après le quotidien régional, le montant total des aides perçues par l'escroc s'élève à 24 260 euros. Au cours de sa garde à vue, l'intéressé, qui avait au départ fait l'objet d'un signalement auprès du parquet d'Avignon, aurait reconnu certain faits, mais aurait plaidé une "erreur" de sa part au moment de remplir sa déclaration de revenus.

Plusieurs éléments accumulés par les enquêteurs semblent cependant battre en brèche cette version des faits. Ainsi, avant d'être rattrapé par la patrouille, le trentenaire, qui a continué à toucher le RSA malgré les importantes aides versées par le fonds de solidarité, était selon La Provence "en train d'organiser son insolvabilité en procédant à d'importants retraits bancaires".

Ce contenu peut également vous intéresser :