Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 335,70
    -335,34 (-0,85 %)
     
  • Nasdaq

    16 903,77
    +102,22 (+0,61 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0824
    -0,0004 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 901,74
    -2 062,60 (-3,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 471,17
    -31,49 (-2,09 %)
     
  • S&P 500

    5 311,08
    +4,07 (+0,08 %)
     

Variole du singe : un cluster identifié en Centre-Val de Loire

BSIP

Santé publique France (SPF) a dévoilé, jeudi 30 mars 2023, son dernier point de situation sur la variole du singe en France. SPF met en lumière un cluster qui a été identifié dans le Centre-Val de Loire. Ainsi, du 1er janvier au 23 mars, 17 cas ont été confirmés dans la région. Il s’agit d’hommes âgés de 24 à 56 ans. Tous ont eu des rapports sexuels avec d’autres hommes, rapporte l’Agence dans son dernier avis. Pour autant, aucun lieu ou événement en particulier n’a été identifié par Santé publique France.

Dans le détail, six des 17 cas observés par SPF concernaient des hommes non vaccinés contre la variole. Un autre n’a pas un schéma vaccinal complet. Les dix autres l’ont. Étant donné le nombre de personnes vaccinées dans ce cluster (59%, contre 25% au niveau national), il a été décidé de mener des investigations plus poussées. Santé publique France et le Centre régional de pharmacovigilance de Tours ont donc mené l’enquête.

Pour le moment, l’Agence nationale de santé publique a établi que les cas se concentrent dans le secteur de la Touraine. Toutefois, certaines personnes concernées ont indiqué avoir eu des rapports à risque dans d’autres régions de l’Hexagone. L’Île-de-France en fait partie. Alors qu’une semaine s’était écoulée sans nouveau cas de variole du singe, une nouvelle personne contaminée a été identifiée le 24 mars dernier. De nouvelles investigations sont donc en cours. Dans son avis, SPF indique donc que "dans l’attente de données robustes sur l’efficacité en vie (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

CGT : l'élection de Sophie Binet va-t-elle déstabiliser le syndicat ?
Santé : la carte de France des déserts médicaux
L'US Air Force abandonne son programme de missile hypersonique
L’hôpital André Mignot de Versailles bloqué depuis trois mois par une cyberattaque massive
Sophie Binet succède à Philippe Martinez à la tête de la CGT