La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    29 550,02
    -1 157,26 (-3,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Val-d'Oise: des policiers pris à partie à Herblay, Darmanin rend hommage aux "policiers du quotidien"

·1 min de lecture
Illustration police BFMTV - BFMTV
Illustration police BFMTV - BFMTV

"Vendredi soir, il y a trois policiers qui ont failli mourir". Invité de BFMTV-RMC ce lundi, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a évoqué l'agression de trois fonctionnaires de police dans le Val-d'Oise, à Herblay-sur-Seine. Alors que la profession est endeuillée par le meurtre d'un policier à Avignon, Gérald Darmanin, qui s'est déplacé au commissariat de Cergy dimanche, a tenu à témoigner à nouveau son soutien à ces "policiers du quotidien".

Vendredi soir, trois policiers en patrouille intervenaient donc dans le secteur d'Herblay-sur-Seine. Après un refus d'obtempérer, "courageusement, ils vont arrêter cette voiture", relate ce lundi Gérald Darmanin. "Au moment où ils vont arrêter cette voiture, ils sont pris dans un guet-apens (...). Il a fallu que très courageusement, les policiers sortent de leur véhicule", poursuit le ministre de l'Intérieur.

Le véhicule "défoncé à coups de poings"

Leur véhicule est "défoncé à coups de poings", selon Gérald Darmanin. Les policiers ont néanmoins réussi à interpeller "sans blesser personne". Une personne interpellée a été placée en détention provisoire.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Selon Le Parisien, la patrouille a finalement réussi à quitter les lieux, un agent a été légèrement blessé. Un peu plus tôt dans la soirée, rapporte le quotidien, des policiers du Val-d'Oise avaient aussi été pris à partie et visés par des tirs de mortiers à Garges-les-Gonesse.

Article original publié sur BFMTV.com