La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 322,39
    +59,02 (+0,81 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 315,05
    +29,63 (+0,69 %)
     
  • Dow Jones

    33 274,15
    +415,12 (+1,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0847
    -0,0062 (-0,56 %)
     
  • Gold future

    1 969,80
    -10,50 (-0,53 %)
     
  • Bitcoin EUR

    26 330,23
    +424,16 (+1,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    621,79
    +7,58 (+1,23 %)
     
  • Pétrole WTI

    75,70
    +1,33 (+1,79 %)
     
  • DAX

    15 628,84
    +106,44 (+0,69 %)
     
  • FTSE 100

    7 631,74
    +11,31 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    12 221,91
    +208,43 (+1,74 %)
     
  • S&P 500

    4 109,31
    +58,48 (+1,44 %)
     
  • Nikkei 225

    28 041,48
    +258,55 (+0,93 %)
     
  • HANG SENG

    20 400,11
    +90,98 (+0,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,2332
    -0,0058 (-0,47 %)
     

Vacances : attention à ces arnaques au moment de réserver

Vacances : comment éviter les arnaques au moment de réserver ? (Crédit : Getty Images) (Getty Images)

Au moment de réserver son logement ou les billets d’avion pour les vacances, les arnaques sont fréquentes. Voici comment faire pour les éviter.

À l’heure où l’hiver touche à sa fin et qu’arrive le printemps, il est déjà temps de réserver ses vacances d’été pour ceux qui auront la chance de partir. S’y prendre plusieurs mois à l’avance permet de faire baisser la facture et d’obtenir un choix plus vaste pour les hébergements. Mais attention, en période estivale, les arnaques sont partout. Voici quelques astuces pour ne pas que les vacances d’été ne virent au cauchemar.

  • Hébergement : attention aux offres trop alléchantes

Chaque été, le même scénario se répète. Des vacanciers heureux d’avoir dégoté une villa à un prix dérisoire ou un logement grand luxe pour trois fois rien déchantent une fois arrivés sur les lieux. Les arnaques aux locations saisonnières bidons pullulent sur Internet. Pour éviter de tomber dans le panneau, méfiez-vous des prix trop bas en décalage avec les offres concurrentes. Si, pour une même destination, vous trouvez une maison de rêve avec piscine au même prix qu'un petit studio, c’est très probablement une arnaque. Faites preuve de vigilance aussi si un soi-disant propriétaire vous invite à le contacter sur sa messagerie personnelle, plutôt que de passer par la plateforme (Airbnb, Abritel…) pour économiser les frais de service. En cas de problème, vous n’aurez aucune chance de vous faire rembourser.

Pour s’assurer que la location souhaitée existe bien, vous pouvez utiliser Maps et Street View afin d’être certain qu’il ne s’agisse pas d’un terrain vague. Parce que deux précautions valent mieux qu’une, un coup de téléphone à la mairie ou à l’office du tourisme de la ville n’est pas inutile. Faites aussi un tour sur internet et les forums dédiés pour vérifier que votre annonce ou votre propriétaire ne soient pas déjà dans le viseur d’autres vacanciers. Enfin, passez votre tour si l’on vous demande un règlement en espèces ou un transfert d’argent via Western Union.

  • Billets d'avion : gare aux options inutiles et aux faux sites

Si l'hébergement est un poste de dépenses qui pèse lourd dans le budget vacances, le coût du transport n’est pas à négliger non plus. Surtout que là aussi, les escroqueries sont courantes. Comme pour la location d’un hébergement, fuyez les offres promotionnelles XXL ou les jeux concours bidons. Au mois de novembre dernier, à l’occasion du Black Friday, une escroquerie prétextant faire gagner deux billets aller-retour offerts par Air France pour l’Europe a pris de l’ampleur sur WhatsApp. Elle pourrait revenir à l’approche de l’été.

Après avoir comparé les vols sur les sites dédiés (momondo, Kayak…), assurez-vous d’accéder directement au site web de la compagnie aérienne pour réserver votre voyage. Attention aussi de bien décocher les options qui ne servent à rien. Lors de l’achat de votre billet, les sites proposent aussi bien souvent leur assurance annulation maison. Dans la majorité des cas, elle s’avère coûteuse et inutile surtout si vous avez une carte Gold ou Visa Premier. Prenez le temps de bien lire les conditions générales.

VIDÉO - A Paris, capitale du tourisme mondial, on prend en photo les murs de poubelles