La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    38 534,67
    -2 822,07 (-6,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Les USA pressent Taïwan de fournir davantage de puces à leurs constructeurs automobiles

·1 min de lecture
LES USA PRESSENT TAÏWAN DE FOURNIR DAVANTAGE DE PUCES À LEURS CONSTRUCTEURS AUTOMOBILES

WASHINGTON (Reuters) - Le ministère américain du Commerce fait pression des entreprises taïwanaises pour qu'elles donnent la priorité aux besoins des constructeurs automobiles américains afin d'atténuer la pénurie de puces à court terme, a déclaré mardi la secrétaire américaine au Commerce Gina Raimondo.

Elle a ajouté qu'à plus long terme, des investissements accrus étaient nécessaires pour produire davantage de semi-conducteurs aux États-Unis et que d'autres chaînes d'approvisionnement essentielles devaient être relocalisées, notamment vers des pays alliés.

"Nous travaillons dur pour voir si nous pouvons amener les Taïwanais à donner la priorité aux besoins de nos entreprises automobiles, car il y a tellement d'emplois américains en jeu", a déclaré Gina Raimondo.

La secrétaire américaine au Commerce a ajouté que "la solution à moyen et long terme, cependant, est très simplement de fabriquer plus de puces en Amérique."

Depuis février, l'administration du président Joe Biden incite Taïwan à se pencher sur la question, mais les constructeurs automobiles n'ont signalé aucune augmentation de l'approvisionnement en puces.

(David Lawder et David Shepardson; version française Camille Raynaud)