Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 968,16
    +133,30 (+0,34 %)
     
  • Nasdaq

    17 756,45
    -105,78 (-0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    38 633,02
    +62,26 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0710
    -0,0038 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    18 335,32
    -95,07 (-0,52 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 543,43
    -181,89 (-0,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 349,97
    -32,70 (-2,37 %)
     
  • S&P 500

    5 476,04
    -10,99 (-0,20 %)
     

Quelle est cette banque qui vous paie pour être client chez elle ?

Quelle est cette banque qui vous paie pour être client chez elle ?

Se faire payer par sa banque pour être client chez elle, qui eût cru cela possible ? Et pourtant, c’est bien la proposition, sur le papier séduisante, de Sumeria. Comme le rappelle le Journal du Net, Sumeria est une néobanque issue de la séparation des services de Lydia. D’un côté, «Lydia» reste le service historique de virements entre amis. De l’autre, «Lydia comptes» devient un service bancaire. Renommé Sumeria le 15 mai, elle repose sur une innovation simple : la rémunération des comptes courants.

Selon Cyril Chiche, président de Lydia Solutions, 500 millions d’euros «dorment» sur des comptes courants en France. Jusqu’en août, pendant la période de lancement, la néobanque propose de rémunérer à hauteur de 4 % les comptes courants, puis 2 % à partir de septembre. Les clients devront pour cela effectuer quinze transactions minimum par mois avec leur carte Sumeria. Ce taux sera appliqué sur tous les comptes, dans la limite de 100 000 euros.

L’avantage promu par Sumeria, c’est sa facilité d’utilisation. L’ouverture d’un compte est réalisable en quelques minutes. Sumeria met à disposition des cartes physiques ou dématérialisées. Une tentative de se démarquer de la concurrence des banques traditionnelles, via des fonctionnalités innovantes. Et Lydia entend bien mettre les bouchées doubles pour développer Sumeria.

Elle prévoit notamment l’investissement de 100 millions d’euros et le recrutement de 400 personnes dans les trois prochaines années. Elle espère atteindre cinq millions de (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Impôts : n’oubliez pas cette case sur votre déclaration si vous possédez un jardin
Perco : le plan d’épargne pour la retraite collectif
Succession : tous les frais de notaire que vous devrez payer
Arnaque sur PayPal : vous avez reçu un virement de la part d’un inconnu ? Ne lui rendez surtout pas la somme
JO 2024 : ces épreuves que vous pourrez voir sans rien dépenser