La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 231,73
    -162,02 (-0,47 %)
     
  • Nasdaq

    14 087,30
    -86,84 (-0,61 %)
     
  • Nikkei 225

    29 441,30
    +279,50 (+0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,2123
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    28 638,53
    -203,60 (-0,71 %)
     
  • BTC-EUR

    33 037,34
    -660,82 (-1,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    997,72
    -12,89 (-1,28 %)
     
  • S&P 500

    4 244,13
    -11,02 (-0,26 %)
     

USA: Le gouvernement aide le principal exploitant d’oléoducs après une cyberattaque

·1 min de lecture
USA: LE GOUVERNEMENT AIDE LE PRINCIPAL EXPLOITANT D’OLÉODUCS APRÈS UNE CYBERATTAQUE

(Reuters) - La Maison blanche travaillait dimanche en étroite collaboration avec Colonial Pipeline, le principal opérateur américain d'oléoducs, pour l'aider à se remettre d'une cyberattaque qui l'a contraint à fermer un réseau de carburant essentiel alimentant les États de l'est du pays.

Cette attaque a poussé les parlementaires américains à demander un renforcement des protections des infrastructures énergétiques américaines essentielles contre les piratages informatiques.

La secrétaire américaine au Commerce, Gina Raimondo, a déclaré que la réparation de l'oléoduc était une priorité absolue pour l'administration Biden et que Washington s'efforçait d'éviter des perturbations plus graves de l'approvisionnement en carburant.

"C'est un effort de tous les instants", a-t-elle déclaré sur CBS. "Nous travaillons en étroite collaboration avec la société, l'État et les responsables locaux, pour nous assurer qu'ils reprennent leurs activités normales aussi vite que possible et qu'il n'y a pas de perturbation de l'approvisionnement."

Colonial Pipeline a déclaré dimanche que ses principales lignes de carburant restent hors ligne, mais que certaines lignes plus petites entre les terminaux et les points de livraison sont maintenant opérationnelles. Ni Gina Raimondo ni l'entreprise n'ont donné d'estimation pour la date de redémarrage.

Colonial Pipeline transporte chaque jour environ 2,5 millions de barils d'essence et d'autres carburants depuis les raffineries situées dans le Golfe du Mexique vers le centre et le sud-est des États-Unis.

(Laila Kearney, Doina Chiacu and Joseph Menn; version française Camille Raynaud)