Publicité
La bourse ferme dans 6 h 23 min
  • CAC 40

    8 029,09
    +47,58 (+0,60 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 939,95
    +25,82 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    37 753,31
    -45,66 (-0,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,0683
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    2 394,80
    +6,40 (+0,27 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 543,72
    -1 849,30 (-3,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,08
    -0,61 (-0,74 %)
     
  • DAX

    17 800,01
    +29,99 (+0,17 %)
     
  • FTSE 100

    7 883,55
    +35,56 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    15 683,37
    -181,88 (-1,15 %)
     
  • S&P 500

    5 022,21
    -29,20 (-0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    38 079,70
    +117,90 (+0,31 %)
     
  • HANG SENG

    16 385,87
    +134,03 (+0,82 %)
     
  • GBP/USD

    1,2473
    +0,0016 (+0,13 %)
     

Il trouve des pièces d’argent et découvre leur vraie valeur soixante ans plus tard

En 1964, un Norvégien avait ramassé quatorze pièces d’argent, placées sous le plancher d’une église, alors qu’il jouait avec son frère. Soixante ans plus tard, Jan Gunnar Fugelsnes a appris que certaines d’entre elles datent de 1280.

AK2

Une chasse au trésor plus vraie que nature. En 1964, dans une petite commune norvégienne, Jan Gunnar Fugelsnes joue avec son petit frère, comme deux enfants peuvent le faire. Sous le plancher de l’église d'Edøy, Jan découvre et ramasse quatorze pièces d’argent «banales», qu’il conserve soigneusement dans une petite boîte à diapositives Kodak jaune, et oublie jusqu’en novembre 2023. Mais un beau jour, l’idée d’aller faire estimer ses trouvailles aux responsables de la municipalité du comté de Møre og Romsdal lui vient.

Comme le relate Fox News, après des analyses approfondies, les archéologues estiment que ces pièces dateraient… du Moyen Âge. «Nous n’étions que des enfants en train de faire une chasse au trésor sous l’église, nous ne nous rendions pas compte à quel point les pièces étaient rares», explique le Norvégien. D’après l’archéologue du comté, Carl-Fredrik Wahr-Hansen Vemmestad, certaines pièces pourraient même remonter jusqu’au XIIIe siècle, vers 1280, du temps du règne du roi norvégien Marcus VI. D’autres pourraient être plus récentes et dater du règne de Christian Ier, roi de Norvège de 1450 à 1481. Le professionnel affirme que cette trouvaille est extrêmement rare, car ailleurs, dans le centre du pays nordique, «il n’y a littéralement qu’une poignée de ces pièces qui ont été conservées jusqu’à nos jours».

Mais ces quatorze pièces historiques ne sont pas les seules choses que les deux frères avaient récoltées. En effet, ils avaient également ramassé une perle d’ambre (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Sécurité : quelles sont les villes les plus sûres de France ?
«Un bébé, un billet» : les jeunes et futurs parents indignés de la nouvelle règlementation des JO 2024
Leur compagnie vaut de l’or : la vente illégale de guépards prospère sur Internet
Kate, Charles III : la communication autour des Windsor met-elle leur marque en péril ?
JO 2024 : enfin une carte des transports pour anticiper vos trajets en temps et en heure