Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 811,74
    +44,05 (+0,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 492,41
    +24,30 (+1,66 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Impôts : faut-il déclarer l’intéressement et la participation ?

Impôts : faut-il déclarer l’intéressement et la participation ?

Ce n’est pas le moment de commettre des erreurs. Depuis le 11 avril dernier, et jusqu’au 23, 30 mai ou 6 juin selon votre département, l’heure est à la déclaration de revenus. Mais lorsque l’on touche une prime d’intéressement et/ou de participation, faut-il la déclarer au même titre que nos salaires ? De nombreuses entreprises proposent un système d’épargne salariale par le biais de primes. Si l’on peut les préserver sur le compte épargne, on peut aussi demander à ce qu’elles arrivent sur notre compte bancaire.

Dans ce cas, vos primes d’intéressement et de participation sont imposables «en tant que salaire» et devraient figurer dans le montant prérempli «case 1AJ de votre déclaration de revenus 2042», selon LCL. De fait, vous devez automatiquement les déclarer au même titre que les autres revenus perçus.

Quant aux abondements perçus, ceux-ci ne sont pas imposables. Mais ils doivent tout de même être déclarés ! Ce complément de rémunération, versé par l’entreprise pour vous pousser à épargner davantage, est toujours versé soit sur le Plan d’épargne entreprise (PEE) soit sur le Plan d’épargne retraite collectif (Perco) et doit être indiqué dans les cases 6QS et 6QT de votre déclaration de revenus.

Cependant, selon le service public, vous n'avez pas à déclarer les sommes versées sur un Perco correspondant à des jours de repos non pris, ainsi que «les indemnités compensatrices issues d'un CET, correspondant à des sommes provenant de l'intéressement et de la participation (après la (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi vaut-il mieux éviter de retirer de l’argent à l’étranger ?
Impôts : quels sont les risques si je triche en déclarant mes revenus ?
Le chômage est-il comptabilisé dans le calcul de la retraite ?
Taxe carbone : définition, fonctionnement et montant
Impôt sur la fortune immobilière : quel est l’impact du divorce pour le paiement de l’IFI ?