Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 496,89
    -66,91 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    15 524,44
    -106,34 (-0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    38 262,16
    -101,45 (-0,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0807
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    16 503,10
    +255,59 (+1,57 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 188,43
    -280,72 (-0,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    4 963,44
    -12,07 (-0,24 %)
     

Transavia, Ryanair, Easyjet... combien vous sont facturés vos bagages cabine à bord ?

Transavia, Ryanair, Easyjet... combien vous sont facturés vos bagages cabine à bord ?

Leur dada : la rentabilité à tout prix. Devenus en quelques années les reines du ciel, les compagnies aériennes low-cost redoublent d’inventivité pour grappiller ça et là le moindre centime à leurs clients. Ces derniers, happés par des tarifs très alléchants, sont souvent bien étonnés de l’écart entre le prix de départ annoncé et la facture finale. En cause ? Les options ! Des frais cachés et supplémentaires pour l’attribution des sièges, l’assurance annulation, les bagages… qui rendent difficile la comparaison des prix et créent une «concurrence déloyale sur le marché», avait déclaré le parlement européen en octobre dernier. La Commission européenne avait pris le relais fin novembre pour demander aux compagnies aériennes de faire en sorte d’appliquer les mêmes règles et d’être plus transparentes. Des mesures contraignantes pourraient être appliquées si rien n’est fait dans «un délai raisonnable», ajoutait la Commission.

Une mise en garde qui n’a visiblement pas eu l’effet escompté. Début janvier, la compagnie low-cost française Transavia a annoncé une évolution de sa politique commerciale. A l’instar de ses concurrents Ryanair, Easyjet ou Jet 2, la filiale d'Air France-KLM facturera à partir du 3 avril les bagages en cabine. Un changement important pour la compagnie, qui, jusqu’ici, était «la seule low cost à offrir ce service gratuitement», a indiqué Olivier Mazzucchelli, le PDG de Transavia France, au Figaro, mardi 9 janvier. Le bagage cabine ne devra pas excéder 10 kg et (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Kering va «s’attacher à redynamiser Gucci», mais 2024 sera difficile
L'or va-t-il profiter en 2024 de la candidature de Donald Trump à l'élection présidentielle ?
La Poste Mobile à vendre, qui de Bouygues, Free, Orange ou SFR va rafler la mise ?
Airbus : après la perte d'une roue, un avion contraint d'atterrir en urgence à São Paulo
RATP : vos nouveaux métros sur les lignes 8, 12 et 13 n'arriveront qu'en… 2027, au mieux