La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 780,43
    -52,11 (-0,16 %)
     
  • Nasdaq

    12 484,62
    -159,84 (-1,26 %)
     
  • Nikkei 225

    27 999,96
    -249,28 (-0,88 %)
     
  • EUR/USD

    1,0219
    +0,0024 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    20 003,44
    -42,33 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    22 581,73
    -997,46 (-4,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    536,18
    -21,17 (-3,80 %)
     
  • S&P 500

    4 121,51
    -18,55 (-0,45 %)
     

Le timbre rouge de La Poste disparaîtra début 2023

L'emblématique timbre rouge de La Poste va bientôt disparaître. Le groupe a en effet annoncé jeudi 21 juillet une refonte de son offre d'affranchissements au 1er janvier 2023, avec notamment la disparition du timbre rouge qui promettait un acheminement en un jour, alors que les volumes de courriers s'effondrent depuis des années. Concrètement, le fameux timbre rouge de la "lettre prioritaire", qui permet d'affranchir un pli pour distribution théoriquement le lendemain (à J+1), va céder la place à une nouvelle formule hybride, baptisée e-Lettre rouge. Il faudra envoyer un document, jusqu'à trois feuillets, avant 20H00 sur le site laposte.fr ou depuis un bureau de poste, sur un automate ou avec l'aide d'un conseiller.

Le document sera imprimé à proximité du destinataire, mis sous enveloppe et distribué le lendemain. "En toute confidentialité", a assuré à l'AFP le patron de la branche Service-Courrier-Colis de La Poste, Philippe Dorge. Ce service de "e-Lettre" coûtera 1,49 euro, contre 1,43 euro pour le timbre rouge actuel. Il s'agirait d'une première mondiale, selon La Poste, qui voit s'effondrer les volumes de courrier traditionnel depuis plusieurs années. "Les volumes de J+1 ont été divisés par 14 depuis 2008", avec actuellement 300.000 envois sur les 7 milliards de plis acheminés dans l'année par La Poste, explique M. Dorge. Ce qui commence à coûter cher et à peser sur l'environnement puisque le groupe utilise des avions, camions et camionnettes de moins en moins remplis.

Les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment Amazon veut se faire une place de choix dans la médecine
Fret : que cachent les grandes manœuvres de Rodolphe Saadé, patron de CMA CGM ?
Face à l'inflation, la BCE relève ses taux plus haut que prévu
Dassault Aviation dévoile des prises de commandes "exceptionnelles"
Publicis se félicite de résultats "historiques" au premier semestre

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles