La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 179,67
    +151,02 (+0,43 %)
     
  • Nasdaq

    14 409,88
    +69,62 (+0,49 %)
     
  • Nikkei 225

    27 772,93
    +305,70 (+1,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,1316
    -0,0031 (-0,27 %)
     
  • HANG SENG

    24 952,35
    +824,50 (+3,42 %)
     
  • BTC-EUR

    37 942,80
    +686,43 (+1,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 020,45
    +25,18 (+2,53 %)
     
  • S&P 500

    4 550,70
    +17,94 (+0,40 %)
     

TikTok : le compte de Mila suspendu après un commentaire polémique

·1 min de lecture
« Je me suis pris ce soir une grosse vague de harcèlement (parfaitement gratuit) bien évidemment sur mon compte TikTok par nos islamistes préférés et donc en plus des menaces, insultes et incitations à la mort, signalements de masse », déplore Mila sur Twitter.
« Je me suis pris ce soir une grosse vague de harcèlement (parfaitement gratuit) bien évidemment sur mon compte TikTok par nos islamistes préférés et donc en plus des menaces, insultes et incitations à la mort, signalements de masse », déplore Mila sur Twitter.

Mila, à nouveau dans la tourmente. Celle qui avait publié des vidéos polémiques sur l?islam et qui avait été harcelée et menacée de mort sur les réseaux sociaux vient de voir son compte TikTok être suspendu, a-t-elle indiqué sur Twitter, lundi 29 novembre, au soir. « Mon compte TikTok a été suspendu suite à ce commentaire. Ça m?est égal de perdre mon compte, mais là ça craint, regardez bien », écrit la jeune femme sur le réseau social.

Le commentaire incriminé ? « Parfaitement logique de détester la religion la plus problématique et dangereuse de nos jours ! » De quoi provoquer l?ire de nombreuses personnes sur les réseaux sociaux. La publication a été massivement signalée, avant d?être supprimée par l?application pour violations des consignes communautaires. Même chose pour le compte de la jeune femme, signalé à plusieurs reprises pour le même motif.

Vague de harcèlement

« Je me suis pris ce soir une grosse vague de harcèlement (parfaitement gratuit) bien évidemment sur mon compte TikTok par nos islamistes préférés et donc en plus des menaces, insultes et incitations à la mort, signalements de masse », déplore Mila sur Twitter.

À LIRE AUSSIAffaire Mila : le procès d?une « lapidation numérique »

Quelques heures auparavant déjà, Mila avait indiqué qu?une de ses vidéos avait été supprimée de l?application mobile. Le court clip de 13 secondes, où elle partage son « glow up » (son amélioration physique en grandissant) grâce à des photos récentes d?elle, avait [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles