La bourse ferme dans 8 min
  • CAC 40

    6 376,29
    -53,90 (-0,84 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 704,85
    -36,66 (-0,98 %)
     
  • Dow Jones

    31 931,79
    -722,80 (-2,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,0498
    -0,0058 (-0,55 %)
     
  • Gold future

    1 814,00
    -4,90 (-0,27 %)
     
  • BTC-EUR

    27 717,78
    -1 078,91 (-3,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,66
    -20,02 (-2,98 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,99
    -1,41 (-1,25 %)
     
  • DAX

    14 051,92
    -134,02 (-0,94 %)
     
  • FTSE 100

    7 464,53
    -53,82 (-0,72 %)
     
  • Nasdaq

    11 655,51
    -329,01 (-2,75 %)
     
  • S&P 500

    3 983,69
    -105,16 (-2,57 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • HANG SENG

    20 644,28
    +41,76 (+0,20 %)
     
  • GBP/USD

    1,2398
    -0,0094 (-0,75 %)
     

Thermomix : le robot-cuiseur TM6 peut désormais être acheté directement sur le site

C'est une petite révolution dans le secteur du petit-électroménager. Comme le dévoilent Les Numériques, pour la toute première fois, et ce depuis quelques jours, le célèbre Thermomix TM6 est disponible en vente… en ligne. Nos confrères ont découvert la nouvelle par hasard en surfant sur le site de la marque allemande Vorwerk et la possibilité d'ajouter le robot-cuiseur dans son panier. Sur le magasin en ligne du site, il est en effet possible d'acheter le modèle TM6 au prix de 1.359 euros, ou de prendre le Thermomix avec un "Aspi'Main Kobold VC 100" pour un prix total en promotion de 1.389 euros ou encore de se procurer le robot-cuiseur, ainsi que le "Thermomix Friend (blender) et son bol TM6" pour un total de 1.858 euros.

Une révolution pourquoi ? Parce que depuis un peu plus de 50 ans maintenant, la marque allemande vendait ses produits exclusivement via la vente à domicile. Après une démonstration, le conseiller clientèle tentait de vendre son produit. Mais comme le rappellent Les Numériques, la crise liée au Covid-19 a quelque peu rebattu les cartes et la marque a dû évoluer. D'abord en proposant des démonstrations de manière virtuelle, après quoi il était possible d'acheter le produit. Une technique qui avait porté ses fruits puisque Vorwerk avait vendu 40% de ses produits en ligne en 2020, expliquaient Les Echos.

Interviewé par Les Numériques, le patron de la marque avait expliqué que le tournant 100% digital n'était pas à l'ordre du jour puisque cela ne "permettait pas de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Stellantis rachète le service d'autopartage de BMW et Mercedes-Benz
Warren Buffet a un avis particulièrement tranché sur le Bitcoin
Leroy Merlin : une salariée aurait tenté de se suicider dans le magasin d'Annecy
Airbnb : trois nuits sur le toit du Moulin Rouge bientôt mises en vente
La Banque Postale a commencé son OPA sur CNP Assurances

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles