La bourse ferme dans 2 h 14 min
  • CAC 40

    5 718,81
    +41,94 (+0,74 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 298,28
    +19,24 (+0,59 %)
     
  • Dow Jones

    29 225,61
    -458,13 (-1,54 %)
     
  • EUR/USD

    0,9752
    -0,0067 (-0,68 %)
     
  • Gold future

    1 671,50
    +2,90 (+0,17 %)
     
  • BTC-EUR

    19 751,80
    -134,42 (-0,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    440,74
    -5,24 (-1,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,30
    -0,93 (-1,14 %)
     
  • DAX

    12 057,68
    +82,13 (+0,69 %)
     
  • FTSE 100

    6 885,52
    +3,93 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    10 737,51
    -314,13 (-2,84 %)
     
  • S&P 500

    3 640,47
    -78,57 (-2,11 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1058
    -0,0065 (-0,59 %)
     

The Orville : la brillante série de SF qui surpasse les derniers Star Trek

Oui, The Orville est un chef-d’œuvre de la science-fiction contemporaine. Pourtant, la toute première bande-annonce et le début de la série laissaient croire à une parodie de Star Trek. Il n’en est rien : la série signée Seth MacFarlane est un bijou avec une évolution exceptionnelle.

Tout a commencé comme une blague — ou ce qui était présenté ainsi. Qui pouvait imaginer, en regardant la première bande-annonce de The Orville, en 2017, que cette série de la FOX se transformerait en monument de la science-fiction contemporaine ? Qui aurait cru alors que cette série de Seth MacFarlane deviendrait meilleure que toutes les productions récentes de Star Trek et de Star Wars réunies ou que bon nombre d’autres œuvres SF ?

Initialement, The Orville était en effet vendue par la FOX comme une forme de pastiche de Star Trek. On retrouvait un vaisseau explorant l’univers inconnu, en compagnie d’un équipage aux combinaisons colorées et d’un robot dénué d’émotions, au cœur d’une société futuriste utopique qui n’est plus guidée par l’argent. La ressemblance est frappante, à la différence que les premiers épisodes de The Orville sont remplis de gags à chaque instant.

Une parodie ? Pas si vite ! Dans l’histoire de cette série, il y a un twist. The Orville est très vite devenue bien davantage qu’une comédie (et encore moins une parodie),

[Lire la suite]